Test : Battlefield 2042

Alors que nous parlions il y a quelques jours à peine de Call Of Duty Vanguard, c’est moins de 15 jours après la sortie de celui-ci qu’est arrivé Battlefield 2042. Plus dans l’esprit de guerre moderne que son rival direct en terme de FPS, que nous vaut ce nouveau titre de la licence ? Est-ce que la guerre des années 2042 sera plus à mon goût qu’un nouveau jeu sur la Seconde Guerre Mondiale? Allons-y pour un débrief de ce nouvel opus tant attendu…

Bienvenue dans un futur proche

Année 2042. Il n’existe plus de réelle trace du monde politique que nous connaissions. Maintenant, les soldats sont des mercenaires qui s’engagent d’eux-même dans une lutte entre le camp Américain et le camp Russe. Et vous, quel camp choisirez-vous? Voici un peu comment nous est proposé le fond de ce nouveau Battlefield 2042. Pourquoi le fond vous me direz? Parce que malheureusement, la forme n’y est pas réellement, et j’entends par forme une campagne.


Dans les derniers opus, nous avions un minimum de campagne qui nous permettait de ne pas nous dire que le jeu est essentiellement du multi, bien que la plupart des jeux le deviennent à ce jour, mais pour le coup, celui-ci est 100% Multi. Aucune trace de campagne quelconque, on est vraiment parti sur un jeu qui s’appuie sur un mode multijoueur, et qui nous fait perdre littéralement pied avec ce dont on été plus ou moins habitué. Oubliez les anciens Battlefield, celui-ci colle avec la Next-Gen : c’est un renouveau!


Parlons-en d’ailleurs du fait d’avoir choisi le mode multi en priorité. Autant dire que l’on est très vite envoyé dans le feu de l’action, car Battlefield 2042 nous propose un petit « tuto » (appelons-le ainsi) pour nous faire patienter en attendant que le jeu s’installe, et autant dire qu’il prend beaucoup, beaucoup de temps à se télécharger de façon générale. J’ai pu échanger avec d’autres personnes qui l’ont pris sur PC et Xbox, même combat que sur Play.


Bref, ce qui est intéressant en contre-partie, c’est qu’une fois le jeu installé, on a droit à différents modes. Le premier étant l’accès direct a une partie sans se prendre la tête. On clique, on rejoint, on est dans l’un des deux camps, et on arrose les ennemis qui arrivent à tour de bras. Le second mode, qui est pour ma part le plus intéressant, se prénomme Battlefield Portal. L’atout principal de ce mode? Reprendre les maps des anciens Battlefield, et créer ses propres parties dessus. Retrouvez la joie de rejouer à des maps de Battlefield 3, Battlefield 1942, et surtout, l’excellent Battlefield : Bad Compagny 2.


Le troisième mode de jeu a clairement de la gueule également je dois dire. Nommé Battlefield Hazard Zone, vous devrez jouer en squadron de quatre unités, qui se devront de retrouver des lecteurs de données sur la carte. Jusque là, rien de méchant si ce n’est l’ennemi en face, mais le petit plus, c’est que le temps sera limité face à une tempête arrivante, qui sera là pour tout raser. Dépêchez-vous avant que la tempête ne vous détruise…

Des points forts, des points faibles, ainsi soit il

Je vous parlais dans les lignes précédentes des tempêtes qui font rages dans le jeu, et bien autant dire que c’est une idée de génie! Dès lors que l’on y fait face, c’est tout le monde qui doit s’adapter, ou qui perd ces moyens. J’ai clairement vu d’autres joueurs péter un plomb dans une tempête de sable par exemple et tirer à travers tout en espérant toucher des cibles au hasard.

Certes, ça peut avoir son effet, mais le but, dans ce genre de cas de figure, et clairement d’attendre dans son coin pour que la bataille puisse reprendre tranquillement.


En tout cas, les différentes tempêtes donnent bien du fil à retordre aux joueurs, et c’est là que l’on attendait EA avec une possibilité pareille. Entre les tempêtes de sable, de glace, les sables mouvants, les tornades, les fortes marées ou encore les tempêtes tropicales, il y a fort à parier que vous aussi, à un moment donné, vous vous retrouverez pris au dépourvu par tous ces enchaînements qui, malheureusement, ne sont pas la pour vous faciliter la vie au combat, bien au contraire! Plus on avance au combat, et moins l’on s’attend à ce que ça nous tombe sur le coin du nez, surtout lorsque l’on est concentré sur la cible.


Ce que j’aime beaucoup personnellement aussi dans les Battlefield, c’est le fait que l’on est limité par le nombre de réapparition, qui détermine l’équipe qui remportera finalement au score finalement. Plus vous mourrez, plus vous pénalisez votre équipe, donc vous devez être extrêmement vigilant à être le plus efficace possible sur le terrain.

Par contre, on va pas se mentir, la jouabilité n’est vraiment pas évidente à prendre en main, principalement à la manette. Je dois dire qu’il m’en aura fallut des parties avant d’être en positif, clairement.


On va parler d’un autre détail qui m’a beaucoup dérangé par contre sur ce jeu : Le crossplatform. C’est super d’avoir mis cela en place, mais on fait clairement la distinction des consoles. Les joueurs PS5, Xbox Series et PC peuvent jouer ensemble, par contre, on met de côté les joueurs PS4, qui peuvent uniquement jouer avec les joueurs Xbox One. Dommage !

Conclusion

Le jeu est beau, bien travaillé et reste relativement fidèle a ce que l’on attend d’un Battlefield. On est sur une base bien encrée, qui sera réunir de nombreux joueurs pendant une très longue période, il n’y a aucun doute là-dessus. On en regrette quand même le fait que le crossplatform ne soit pas intergénérationnel.

Ma Note : 16/20

J’ai aiméJe n’ai pas aimé
Le crossplatform…… Qui n’est pas intergénérationnel.
Les tempêtes! Gros coup de coeur.Une installation assez longue.
Le retour des maps des anciens Battlefield.Pas de campagne.
Les différents modes de jeu.
D’une beauté sans précédent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :