Test : Gardiens de la Galaxie

Afin de contextualiser le test, je vous propose mon retour sur le jeu de Squarenix : Les Gardiens de la Galaxie sorti le 26 octobre 2021 sur PlayStation 4, Xbox Series, PlayStation 5, Xbox One, Nintendo Switch, Microsoft Windows.

Le jeu est développé par Eidos Montréal, société à qui l’on doit le « magnifique » Marvel’s Avengers sorti l’année dernière.

Après avoir fini la campagne principale je vous donne mon avis sans révéler de spoil sur l’histoire afin de permettre aux nouveaux aventuriers de découvrir l’histoire du jeu.

Ne pas avoir la précision d’un stromtrooper

Lors de votre aventure dans cet univers très coloré, vous incarnerez Star Lord aka Peter Quill accompagné de sa fine équipe.

Les phases d’explorations, qui vous feront profiter de la bonne qualité du doublage ( même français pour le noter ), seront ponctuées de phases de combats en TPS.

Afin d’améliorer et de débloquer des nouvelles compétences et combos, notre ami Rocket Racoon jouera de ces talents de mécanicien de l’espace en contrepartie de ressources trouvées sur le champs de bataille.

Durant les combats des combos ainsi que des compétences de vos alliés pourront être activés afin de rendre l’action des plus nerveuses ( dommage que la caméra de temps en temps n’arrive pas à suivre cette frénésie ).

Ce système de combat ARPG change vraiment du côté mollasson de son aîné Marvel’s Avengers ( une de mes craintes sur ce jeu qui fut vite balayée ).

Plein les yeux et les oreilles

Durant cette aventure dans cet univers, la première chose qui frappe est la qualité des panoramas dans lesquels on va vite se mouvoir.

La qualité visuelle est au rendez-vous sur Playstation 5 ( cependant certaines textures sont tout de même assez immondes )

Qui dit Gardiens de la Galaxie dit OST Nostalgique explosant du walkman de Peter Quinn, Eidos Montréal l’a bien compris pour le plaisir de nos oreilles.

On en a trouvera pour tous les goûts musicaux tel que du Twisted Sister, du Bonnie Taylor et même du Rick Astley.

Pour conclure sur l’aspect visuel du soft, les détails des « sprites » des protagonistes sont juste bluffant.

Cependant même si l’univers visuel est parfaitement retranscrit, sa palette de couleur pourront rebuter certains joueurs.

Conclusion

Eidos Montréal et Squarenix nous propose un jeu solo avec une aventure agréable d’une vingtaine d’heure.

Le visuel, l’ost les doublages ( bien que la synchronisation labiale soit une catastrophe en français ), le système de combat, tout est réussi dans ce soft avec des tous petits points noirs dans cette toile.

Pour les néophytes, comme les fans, ce jeu est une très bonne surprise surtout quand on voit le passif dans l’univers de Marvel avec Eidos Montréal qui nous avait proposé par le passé un jeu vide et une communication plus que mensongère ( merci bande de c******* pour l’argument de vente du Spiderman qui même 1 an après n’est pas toujours sorti…… ).

Pour les joueurs qui furent frustrés comme moi par Marvel’s Avengers et du coup qui doute sur ce titre, oubliez vos craintes, Eidos Montréal ont enfin travaillé proprement !!!!

J’aimeJ’aime pas
Les OstLes combats de Boss
Les panoramasSynchro labiale avec le français
Le système de combatLe manque d’épique dans l’aventure
La durée de vie

Note : Meilleur que Marvel’s Avengers / 20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :