TEST : SAMURAI WARRIORS 5

Intro


Samurai Warriors 5 nous est proposé par Koei Tecmo Games qui à l’habitude, maintenant depuis quelques années, de nous donner du plaisir avec des jeux tel Hyrule Warriors ou encore Fire Emblem Warriors pour les plus récents .


Histoire


L’histoire se passe dans le Japon Féodal dans les années 1500 à 1600 après J-C, ère de Sengoku, avec notre protagoniste principal Nobunaga Oda et une seconde histoire en parallèle celle de Mitsuhide Jubei Akechi.
Ces deux destins croisés vont s’entre-choquer tout au long de l’histoire ce qui nous laissera des rebondissements et tragédies inévitables tout cela dans le but d’unifier un Japon en proie aux batailles incessantes.
Tout au long de l’histoire nous aurons l’occasion de prendre contrôle des différents personnages jouables pour entamer les batailles historiques qui vous raviront tout au long du jeu.

Vous avez le choix sur le partenaire à utiliser pendant vos batailles ce qui vous confère un avantage stratégique pour celle-ci en changeant entre personnage principal de la bataille et son partenaire.


Une ellipse aura lieu à un moment du jeu pour rajouter plus de matière et de cohérence dans l’histoire vous faisant aimer (ou détester) certains personnages .

Modes de Jeu


Le Mode Musou vous permet de revivre l’histoire épique de Nobunaga Oda pendant l’Ère Sengokku.
Vous aurez la possibilité de participer aux batailles décisives pour augmenter le niveau d’expérience et aussi le niveau de maitrise de vos armes.
Plusieurs objectifs principaux vous seront proposés et par la même occasion vous aurez des objectifs bonus pour compléter totalement le niveau. Ces objectifs bonus se déclenchent lorsque vous explorez la carte et avec des personnages spécifiques lors de certains chapitres.
Comme dans tous Jeu  » Warriors » vous pourrez modifier les armes en ajoutant des compétences dans une forge qui vous seront utiles suivant les bataille et votre style de jeu.

Le Dojo augmentera l’expérience de vos personnages ainsi que leur caractéristiques de base.
Une écurie est à votre portée pour entrainer vos destriers pour qu’il soient plus performant.

Chaque endroit est améliorable au fur de votre avancée dans l’histoire qui vous permettront de renforcer encore mieux toutes vos armes, compétences et destriers.

Le Mode citadelle est le mode pour faire la bagarre tout simplement! c’est surtout de la défense de base et objectif ponctuel et situationnels.
On peut y gagner des destriers, gemmes, armes en complétant les défis et en faisait le plus de point possible jusqu’au rang S.
Très bon mode pour prendre en main les différentes armes .

La vision du Yéti


Au début je suis assez mitigé sur la prise en main et la gameplay. Cependant on se prend au jeu et au final je trouve le jeu de très bonne qualité et la dimension historique rajoute encore plus d’intérêt général. Sans parler des musiques entrainantes et originales.
Ce qui est plaisant c’est l’accomplissement des missions et la découverte des objectif caché et surtout la recherche du rang S pour chaque mission.


La voie de Nobunaga se termine en à peu près 20h de jeu en prenant bien son temps et en savourant le jeu. Vous aurez ensuite le défi de faire toutes les missions en rang S bien entendu.

Un mode Coop en local ou en ligne peut être bénéfique et très fun pour accomplir les missions respectives en se divisant les taches du champ de bataille.
Chaque personnage peut utiliser 15 sortes d’armes différentes ce qui ravis le gameplay de complexité suivant chaque personnage

Pour conclure

C’est un jeu que les fan de la série « Warriors » vont apprécier et les néophytes aussi.
Donc si vous souhaitez découvrir ou redécouvrir Samurai Warriors je vous le conseille vivement.
Personnellement j’ai vraiment apprécié cette expérience de jeu que je recommande au plus grand nombre.

Points Forts :

  • L’histoire exceptionnelle
  • La jouabilité simple et rapide de prise en main
  • La diversité des armes et le gameplay suivant chaque personnage
  • Un nombre d’armes différents qui augmente la durée de vie du jeu
  • Un mode citadelle pour augmenter rapidement les capacité et expérience de vos personnages
  • Un nombre de personnages jouables conséquent

Points Faibles :

  • Les cinématique un peu rustre pour la qualité des jeu d’aujourd’hui
  • L’aspect répétitif des combats
  • les déplacement sont parfois un peu long (pas de sprint comme dans Hyrule Warriors)

NOTE FINALE

Je donne la note de 14 Flocons/20 (oui les Yéti aiment les flocons) pour ce jeu qui m’a vraiment plu au final et j’espère vous plaira à vous les lecteurs.

C’était Le Yéti pour @RecitsDeGeek !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :