Test : Big Rumble Boxing – Creed Champions

La dernière fois que j’avais pu jouer à des jeux de boxe sur console, on se renvoie sur la PS2 avec les éditions Ready to Rumble et le jeu vidéo Ippo dont j’ai totalement oublié le nom. Avec l’arrivée de Big Rumble Boxing – Creed Champions, je me suis laissé entrainer dans un mode de jeu vidéo que j’avais un peu oublié et délaissé. Est-ce que cette adaptation vidéoludique des combats opposants Rocky et ses acolytes et aussi réussie que les films qui en découlent?

Ready To Fight

Rappelons-le déjà dans un premier temps, Rocky, c’est avant tout une licence exceptionnelle, dont notre cher Stallone est la vedette, et qui connaitra une suite sortie ces dernières années dénommée Creed. De ce qui se dit depuis quelques temps, la licence attendrait son troisième titre mais sans date fixée pour le moment.


Au premier abord, on peut dire que le jeu ne nous laisse pas tellement de surprise, et tant mieux. L’interface nous présente un mode arcade où la moitié des personnages jouables sont déjà disponible, et l’autre partie est verrouillée. Un peu comme dans les anciens jeux, vous aurez compris qu’il faudra finir le mode arcade de chaque personnage pour en débloquer un nouveau. J’ai donc décidé de commencer le mode arcade avec Rocky, autant commencer directement avec la légende après tout.


Dès le lancement, on comprend que combattre sur le ring n’est pas aussi facile que de viser une vache dans un couloir. Bien que les combinaisons de touches permettent une jouabilité laissant une liberté aisée, toucher son adversaire n’est pas toujours très simple. On se déplace, l’ennemi aussi, on mouline dans le vent et on se fait dégommer par l’arrière, ainsi va la dure vie du boxer que nous sommes! Après quelques combats, on prend goût assez facilement aux combats, en se disant, c’est galette, on va rouler sur le mode sans soucis.


Mais c’est sans compter sur une IA qui passe de relativement faible à extrêmement complexe en l’espace d’un temps de chargement… Sur le coup, j’ai pensé « ça suit l’histoire de la saga, c’est fait exprès », mais non pas du tout! Tu dois te démerder et démolir un mec qui te met en tapis en dix coups quand toi tu lui enlèves un tiers de sa vie en autant de coup, c’est assez abusé à ce niveau-là car on ne te laisse même pas un temps d’adaptation intermédiaire, un peu comme c’est le cas parfois dans les Mortal Kombat.


Donc imagine, tu as pris le pli pour t’adapter à une jouabilité vraiment pas simple, tu commences enfin à t’amuser, et tu as un bulldozer qui arrive et te roule dessus, très peu pour moi personnellement. Après voilà, quand tu connais la licence Rocky, tu te dis « bon OK, les adversaires de Rocky sont des bœufs en général, faut faire avec », mais quand tu es un rageux, ça passe difficilement, et même sans l’être, ça met très facilement tes nerfs à vif.

Des capacités, mais…

Le jeu s’avère bourré de bonne volonté, et n’attend qu’une chose à nous prouver : que l’on peut prendre beaucoup de bon temps, seul ou entre amis. C’est vrai qu’il y a différents modes bien évidemment, et que ceux-ci s’enchaînent indépendamment et permettant de ne pas entrer dans la monotonie bien évidemment. Comprenez bien que, surtout dans un jeu de sport, il vous sera possible de jouer contre la personne de votre choix, et c’est un sacré plus.


Disons le en toute transparence, il sera d’autant plus agréable de chercher à passer du temps à jouer avec une personne de votre entourage qu’avec les bots en eux-même car, comme dit précédemment, il vous sera plus facile de taper sur votre meilleur pote que contre certains IA.

Et puis, quitte à galérer sur les enchaînements de touches, autant le faire à plusieurs, c’est toujours plus marrant pas vrai? Parlons-en justement des enchaînements de touches.
Il y a de différentes possibilités d’attaquer son ennemi, avec des crochets, jabs ou encore uppercut, et il y a même un coup spécial libre à chaque personnage ! (sujet que je ne relèverais que très peu car bon… la saga Rocky ne connait pas de coups spéciaux pour ses personnages, l’univers n’a rien de fantaisistes). Par contre, au niveau de la protection contre les coups adversaires, on se fait très vite massacrer. Une seule touche pour se défendre bien évidemment, et elle réagit très mal aux attaques adverses.


Pour vous donner un ordre d’idée, j’ai pu me combattre contre de nombreuses personnes, voir IA dans le mode arcade, et au moment de mettre la protection en place, les coups passent quand même, faisant parfois perdre jusqu’à 1/4 de la barre de vie alors que la touche de protection est spamée… Tu te fous de moi? Dommage qu’il n’y ai pas autant de combinaisons d’esquives aussi réactives que les enchaînements de coup que l’on peut réaliser…

Conclusion

Un jeu qui s’adresse surtout aux fans de la saga culte, mais à côté duquel vous pouvez passer sans vous arrêter. Pas vraiment le jeu attendu, malheureusement, comportant bien des défauts mais peu de qualités.

Ma Note : 11/20

J’ai aiméJe n’ai pas aimé
Retrouver l’univers de Rocky.La prise en main complexe.
Les personnages choisis.Mal ajusté dans les déplacements.
Jouer à un jeu de boxe.Les coups spéciaux pour chaque personnage.
Le niveau des IA mal adapté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :