Test : Le Tour de France 2021 : Le jeu officiel

Nous y sommes ! Le Tour de France 2021 a démarré dernièrement, et pour l’accompagner, quoi de mieux que de se lancer dans un double test de deux jeux qui lui sont liés? C’est donc sur Le jeu officiel du Tour de France 2021 et Pro Cycling Manager 2021 que je vous emmène pour découvrir cet aspect du décor…

Le Tour de France 2021 : Le jeu officiel , à quoi s’attendre ?

N’ayant jamais joué à un jeu lié à cette discipline sportive, autant dire que ça a été une vrai découverte pour moi de me lancer dans un jeu de cyclisme.


Soyons totalement transparent, j’ai trouvé ça très appréciable de prendre part aux différentes étapes que l’on a l’habitude de suivre normalement sur nos écrans. Qui plus est, et là dessus je dois dire que ça a été une énorme surprise pour moi, il y a également des épreuves emblématiques qui sont présentes, comme le Paris-Roubaix par exemple, et suivant cette course de très près, ça a été vraiment fascinant de s’y lancer mais en tant que cycliste.


Dans la prise en main, le didacticiel est relativement court, mais autant dire qu’on a pas besoin de savoir grand chose sur ce genre de jeu pour s’y lancer, donc ça va, on se lance vite en course, pour le meilleur … Voir le pire !

De très beaux points positifs

Commençons par là tout de suite, graphiquement, les décors sont très bien réussi et on s’y croirait. Le jeu nous fait voyager d’épreuve en épreuve, de ville en ville, et on a vraiment ce sentiment de sortir prendre un bol d’air frais en montagne comme en campagne.


Sur le point de la gestion de son coureur et de son équipe, il faut être relativement vigilant, et le travail réalisé sur la forme physique de notre coureur est vraiment à prendre en considération avant de s’élancer. Il faudra tenir compte de son état pour éviter de le faire « surchauffer » en course, au détriment de le voir perdre son endurance très rapidement et de perdre facilement des places importantes, pour lui-même comme pour l’équipe.


L’équipe, justement, sera vraiment au taquet pour faire en sorte de monter le groupe vers le haut, et l’intelligence artificielle, dans votre camp ou non, ne fera jamais n’importe quoi. On a droit à des adversaires redoutables, qui utiliseront au bon moment leurs réserves pour rivaliser sur la route, et n’attaqueront jamais au hasard, ni pour rien, ce qui demande beaucoup de rigueur pour comprendre les choix tactiques des adversaires.


Autant dire que c’est assez surprenant, je n’attendais pas autant de réalisme de ce côté pour un tel jeu, et j’ai pour le coup apprécié cela.


Sur le point des partenaires qui se sont adonné à suivre le jeu dans sa démarche de se rapprocher de la réalité, il faut dire les choses comme elles sont, de nombreuses sociétés sont présentes, que ce soit pour le choix des roues, ou encore les casques bien sûr.

Bien sûr, il y a du moins bon également

Maintenant que l’on a parlé de ce qui allait, n’oublions pas que, malheureusement, et comme pour tout jeu, il y a des points noirs.


Dans un premier temps, et c’est ce qui m’a le plus frappé personnellement … Pourquoi les coureurs ont tous la même tête? My god, on a l’impression de faire partir une bande de clone à l’assaut des routes, et c’est très troublant, voir même perturbant.


Autre petit détail que j’ai pris avec le sourire sur le coup, mais qui m’a vite énervé disons le, les commentaires des spectateurs est très vite redondant. La variété de leurs phrases vous donne envie de vous arrêter sur le bord de la route très vite pour leur demander de changer de disque.


Bon, sur le point que je vais aborder, bien évidemment, cela n’engage que moi, mais j’aurais aimé avoir une physique permettant de pouvoir se rentrer dedans pour avoir droit à des chutes, et pourtant j’ai essayé. On fait en sorte que les jeux soient de plus en plus réaliste, et bien c’est ce genre de détail qui rendrait la simulation encore plus intéressante du côté de ce jeu du Tour de France, car les chutes font également parties du spectacle mine de rien.

Conclusion

Un jeu sympathique, bon qui ne va pas non plus me laisser en main la même sensation et le même ressenti que lorsque je prend la route sur Formula 1, mais on sent quand même qu’un travail a été réalisé pour faire de ce jeu un moment de plaisir appréciable, surtout pour les amateurs du sport.

Ma Note : 14/20

J’ai aimé Je n’ai pas aimé
La beauté des décors.Le physique des coureurs.
L’équilibrage des équipes.Le fait de nous empêcher d’entrer en collision avec d’autres cyclistes.
Les sponsors et partenaires.Les commentaires trop peu variés.
Jouer les épreuves.
La gestion du coureur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :