Découverte : La musique dans Zelda – Les clefs d’une épopée hylienne

Voilà déjà 35 ans cette année que Nintendo a décidé de mettre au monde l’une de ses plus belles oeuvres, à savoir The Legend Of Zelda. Nous connaissons tous forcément cette licence à succès, à travers son héros, Link, et sa fidèle tunique verte munie de son bonnet, de sa princesse à sauver, mais aussi et surtout, pour ses airs musicaux entrainant et inoubliable. Revenons ensemble sur l’envers du décor de ce livre, qui rend hommage aux musiques qui ont inspirés différentes générations…

Retour sur une légende qui se perpétue

The Legend Of Zelda, c’est avant toute chose une aventure qui se vie. En prenant là main sur le personnage de Link, les différents joueurs ayant pu se lancer sur The Legend Of Zelda sont tous d’accord sur un point bien spécifique, ce jeu est et restera à jamais l’une des plus belle histoire que le jeu vidéo ai pu accueillir jusqu’à présent. Que ce soit par A Link To The Past, Link’s Awakening, Ocarina Of Time ou encore Breath Of The Wild, le nombre d’épisodes des aventures de Link est conséquent mais chacun aura sa petite préférence sur le sujet.


Dans ces diverses aventures vécues, de nombreux personnages et cultures sont mis en avant et sont rencontrés : les Kokiri, les Gorons, les Mojos ou encore les Zoras. Autant de culture que de possibilité de pouvoir développer un univers musical autour de cette univers si particulier. On a tous forcément en tête un petit air que l’on a retenu en prenant la main sur l’un des épisodes des aventures de Link. Reprenons par exemple Ocarina Of Time, qui en est le parfait exemple, ou encore Majora’s Mask avec son chant de l’apaisement, mais ce ne sont que quelques exemples par rapport à tout ce qui existe.


Mais concernant toute cette partie musicale, comment organise-t-on le renouvellement des sons d’une saga aussi célèbre? Comment se fait le travail de fond et de forme pour mettre en place les mélodies en adéquation avec un gameplay des plus révolutionnaire?

Le livre en lui-même

Concernant La musique dans Zelda – Les clefs d’une épopée hylienne , autant dire que j’ai vraiment apprécié le livre. Au niveau de sa prise en main, j’aime beaucoup le relief appliqué sur la première de couverture ainsi que sa quatrième, ce qui donne « vie » aux différents éléments que l’on peut toucher. Le fait d’avoir mis en avant les différents instruments du volet Link’s Awakening est une très bonne idée, sachant que c’est l’épisode qui regorge le plus d’instrument car ils sont au centre de l’aventure a été très bien pensé et réfléchi.


Dans son organisation, le livre se divise en quatre parties bien distinctes : Les équipes derrière le son de Zelda, Lorsque la musique fonctionne avec le gameplay, Zelda en thèmes – les grandes mélodies, Ecouter Zelda hors d’Hyrule. L’auteur de ce livre, Fanny Rebillard, à un style lyrique très appuyé sur le sujet, on ressent vraiment que c’est un sujet qui la passionne, et le premier chapitre en est déjà un aspect très concret qui demande de l’investissement, puisqu’il fallait trouver la meilleure manière d’inaugurer ce livre, et quoi de mieux que de parler du staff technique dans un premier temps?


Véritable hommage aux équipes techniques qui ont travaillés sur le sujet depuis toujours, vous apprendrez comment Nintendo a fait de cette licence une référence en la matière. Pour ce qui en est de la seconde partie du livre, et je pense que c’est en partie la face la plus intéressante de ce livre, le gameplay est très crucial dans un jeu, alors si l’on apprend comment un gameplay peut s’associer à la musique qui lui est attribué, que demander de mieux?


La troisième partie de ce livre reprend les sons qui ont marqués la licence, en parlant bien évidemment des thèmes qui seront à jamais gravé dans le marbre par leur puissance, leur douceur ou encore leur rythme entrainant. On nous parle ici des musiques rencontrées dans les donjons, des thèmes lorsque l’on se déplace de tableau en tableau, rappelez vous des régions de Termina et de leurs musiques très spécifiques, ou encore des rythmes frénétiques des donjons de Twilight Princess. Un très bel hommage rendu par l’auteur aux plus belles mélodies que l’on a pu rencontrer en jeu.


Enfin, la quatrième phase du livre nous parle de la façon d’écouter les musiques de Zelda en dehors de son jeu. Ici, on nous parle vraiment de l’interprétation des musiques de Zelda hors du jeu, et de l’ampleur que cela a prit. On passe de l’édition des albums musicaux de la licence aux remix réalisés, de manière générale par des artistes divers comme au profit de Nintendo, en passant par des tournées internationales où des arrangements par des ensembles d’orchestres ont été réalisés. Bravo à Nintendo d’ailleurs pour ce travail, qui ne sera pas sans rappeler les concerts réalisés sur le thème de The Witcher par des orchestres symphoniques.

Conclusion

Un bel hommage à la licence, avec sa musique des plus appréciable et inoubliable. The Legend Of Zelda est un modèle depuis toujours de ce que devrait être un jeu vidéo d’aventure riche et en émotion, et arrive à renouveler sa bande son d’épisode en épisode sans jamais tomber dans les travers d’une monotonie. Remercions tout particulièrement l’auteur de ce livre, Fanny Rebillard, pour son talent et son partage à ce niveau, ainsi que Third Editions pour son confiance envers l’auteur, et d’avoir réalisé ensemble une si belle mise en page.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :