Lost Words : Beyond the Page: une aventure touchante

Après une sortie plutôt discrète sur Stadia l’an dernier, Lost Words : Beyond the Page est désormais disponible sur PC et consoles: Switch, Xbox One et Playstation 4. Aux commandes de cette petite pépite, le studio Sketchbook Games et surtout Rhianna Pratchett, fille du célèbre créateur de la saga du Disque-monde qui n’en est pas à ses débuts puisqu’on lui doit les scénarios de Mirror’s Edge et du remake de Tomb Raider sorti en 2013… Mais derrière ce titre qui semble simplement porté par sa narration, ne se cacherait pas l’un des plus beaux titres de ce début d’année..?

Un concept accrocheur!

Vous débutez donc l’aventure dans la peau d’Izzy, une jeune fille qui traverse une période difficile. En effet, sa grand-mère dont elle est très proche est mourante. Au fil de l’histoire, nous allons partager sa peine et découvrir au fil des pages le récit que nôtre écrivaine en herbe a concoctée pour sa grand mère mêlant fiction et anecdotes réelles…

Nôtre voyage débute donc dans le monde d’Estoria plus précisément au sien d’un village ravagé par la fureur d’un dragon. Afin de rétablir l’équilibre, nôtre héroïne tentera de retrouver ce dernier mais aussi sauver les lucioles chargées de protéger la bourgade et ses habitants. Mais ce voyage ne sera pas sans embûches…

Une narration très émouvante!

Comme je le disais plus haut, je ne me faisait aucun souci concernant la qualité du scénario!  Rhianna Pratchett marche sur les pas de son paternel et j’avoue avoir été happé par cette histoire passionnante et qui est une véritable bouffé d’émotions… Le périple d’Izzy se fait de manière séquencée, en effet chaque chapitre se fera en deux étapes ce qui est pour le moins original.

La première se déroule au fil des pages du journal intime de nôtre protagoniste. Dans la peau d’un petit avatar aux cheveux virevoltants, vous devrez suivre la narration et progresser au fil des mots et des phrases qu’elle couchera sur le papier. Chacune des pages est parsemée de dessins et d’aquarelles ponctuées au fil des pas de phrases sur lesquelles il faudra marcher à la manière d’un jeu de plate-forme. Il faudra donc en faire apparaître de nouveaux et/ou en utiliser certains afin de progresser au fil du journal…

Il faudra donc jouer avec les mots et les utiliser à bon escient pour progresser. Chacun d’entre eux pourra être déplacé à l’aide d’un petit curseur et permettra ainsi de décrypter de petits proverbes de mamie, de donner vie à certaines séquences mais aussi de progresser durant la seconde partie des niveaux avec des actions plus spécifiques telles que: effacer, éteindre, réparer…

Par exemple, vous devrez lors d’un chapitre construire un aquarium. Ce dernier initialement vide, se remplira au fil des mots que vous y ajouterez et prendra alors vie sous vos yeux. Le jeu est dans l’ensemble assez simple et très intuitif ce qui ne l’empêche pas de nous entraîner dans son univers pas à pas…

Concernant la seconde étape de la progression, on se focalisera cette fois-ci sur l’aspect fictif de l’histoire de Lizzy. Pour ce second voyage, vous incarnez Robyn, personnage crée de toute pièce par nôtre protagoniste qui prend cette fois-ci une tournure action/aventure. Dans différentes zones, vous devrez traquer le dragon, tâche qui ne sera pas aisée mais que vous pourrez accomplir à l’aide du livre des mots, présent offert par une ancienne du village…

Ce dernier sera indispensable au fil de votre progression et interagir avec éléments du décor avec ce dernier est plutôt bien ficelé. « Réparer » vous permettra par exemple de reconstruire un pont qui vous aidera à accéder à la zone suivante, « Relever » remettra en service un ascenseur ou aidera à dégager une pierre vous barrant la route… Bien des possibilités que l’on prendra plaisir à découvrir au fil de la progression puisque la liste des mots s’allonger au fil de l’aventure…

Un jeu rempli de poésie!

Si je devais retenir une seule chose dans Lost Words, ce serait la manière dont a été amenée la thématique du deuil. Abordée à maintes reprises au fil du temps, aucun n’a su le faire avec tant de justesse. Tout au long des six de jeu qu’il m’a fallu avant que cette dernière ne touche à sa fin, j’ai partagé chacune des émotions d’Izzy. La joie qu’elle pouvait ressentir en parlant de certaines anecdotes, la colère qu’elle pouvait ressentir se sentant impuissante face à la maladie mais surtout sa tristesse (pensez à laisser un paquet de mouchoirs à portée de manettes)…

Le tout est mis en scène de façon magistrale et l’on finit irrémédiablement par s’attacher à cette petite. Impossible de faire l’impasse sur la magnifique bande son qui illustre ce récit et vous happera totalement dans ce dernier.

Avant de tourner la page!

Toutes les bonnes choses ont une fin malheureusement et c’est avec une certaine nostalgie que j’en viens à la conclusion de ce test que je terminerais comme vous l’aurez compris sur une note positive. Même si le voyage aura été de courte durée, Lost Words : Beyond the Page marquera les esprits tant pour son originalité que pour la qualité de sa narration. Avec sa bande son poignante, emplie de poésie et d’émotion, le titre de Sketchbook Games est un véritable bijou qui s’avère être probablement le titre le plus poignant et le plus émouvant de l’année…

J’AIMEJ’AIME PAS
Un concept très intéressantUne durée de vie un peu courte
Une magnifique direction artistique
Une bande son à la hauteur de l’ambiance

Note : 18/ 20

Le jeu a été testé sur une Xbox One X grâce à une version presse fournie par l’éditeur. Merci à eux.

Un commentaire sur “Lost Words : Beyond the Page: une aventure touchante

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :