Test : Spacebase Startopia

La conquête de l’espace, vous savez que c’est toujours quelque chose qui me passionne et que j’adore. Dans cette quête de l’espace, un nouveau jeu a vu dernièrement le jour, en la licence de Spacebase Startopia. Mais quelles sont les capacités de ce tout nouveau jeu qui nous a été dévoilé? Comment va-t-il se défendre face à ses grands frères avant lui?

Gérez votre colonie au-delà des étoiles

On va revenir aux bases avant toute chose. Spacebase Startopia est un jeu où la réflexion sera au rendez-vous. Dans l’esprit, celui-ci est assez simple à prendre en main, à la façon d’un Thème Park je dirais. Vous devrez contrôler votre arche spatiale en mettant à disposition tout ce qui permettra de mettre vos habitants dans les meilleures dispositions. Vous devrez leur apporter les soins nécessaire si besoin, les loger du mieux possible mais également faire en sorte que tout type de divertissement soit réalisé et qu’ils aient de la nourriture bien évidemment.
N’oubliez pas qu’en plus de vos propres habitants, vous pourrez recevoir également différentes populations, qui auront des besoins vraiment spécifiques. Je profite de cette aparté pour vous annoncer que les déchets que vous allez recycler serviront en ressources énergétiques pour ces personnes que vous allez accueillir. Mais la où la récolte et le recyclage de déchet se fait, il faudra tenir compte du fait que celui-ci servira de façon permanente pour améliorer votre base, et ceux, de manière totalement permanente. Notez cela dit que produire de l’énergie n’a vraiment rien de complexe, et que l’on peut vite avoir le nombre de ressources nécessaire à un développement constant et sans limite.


Au niveau de la mécanique du jeu, celle-ci se divise en trois lieux bien distincts. Vous avez un niveau dédié à la vie de la base spatiale. Le niveau suivant représente le lieu où viennent se divertir vos habitants, avec toute sorte de loisir possible et imaginable, comme un bar un chat par exemple. Enfin, au troisième niveau, vous aurez une partie importante à prendre en main, car c’est ici que sera alimenté tout votre réseau de nourriture et d’oxygénation. Attention de ne rien négliger à cet étage ! Une fois les mécaniques du rouage en main, rien ne peut plus vous empêcher d’avancer et d’avoir la meilleure colonie possible pour arriver à vos fins.

Interaction de l’IA et références

Si l’on doit bien prendre en compte un point, qui plus est, important à mes yeux, c’est que l’IA est pour beaucoup dans ce jeu. Notre fidèle accompagnant, nommé VAL, nous suit partout dans nos démarches d’amélioration de la base, et à un humour bien particulier que j’ai adoré personnellement. C’est plutôt sarcastique, et ça te met de bonne humeur directement! Cela dit, il y a des moments où c’est pas forcément nécessaire… Dans l’esprit, j’ai trouvé que le jeu se référait à des bases très solides que l’on peut retrouver dans de divers autres jeux.


Si je ne devrais en citer qu’un, je dirais que le jeu se rapproche grandement d’un Two Point Hospital dans son sarcasme, avec un humour parfois déroutant et qui t’émoustille. Dans le fondement, et comme je le citais bien avant, on retrouve quand même grandement l’influence de ce qui se faisait auparavant, avec les Theme Park par exemple, ou encore dernièrement avec Snowtopia ou encore Transport Fever. Lorsque l’on examine bien, finalement, les jeux de simulations comme ceux-ci commencent plus ou moins tous à se copier les uns les autres, donc dès que l’on a prit la main sur l’une des commandes, on capte facilement la mécanique du jeu suivant.

Notons quelques points faibles

Pour le jeu que l’on nous propose, le proposer à un prix de 59€ est réellement et grossièrement exagéré… Si celui-ci avait été mis en vente à 29€, OK ça aurait amplement mérité, mais il n’en vaut pas plus. Après, cela ne reste que mon avis personnel bien évidemment. En terme de bande-son, je dois dire que je n’arrive même pas à garder un air en tête, c’est dire à quel point celle-ci passe inaperçue. C’est dommage !

Quand je pense à Theme Park World, j’ai directement la musique du premier parc à construire en tête, mais là… Je n’ai rien en mémoire. De plus, on se retrouve avec une qualité de graphismes plutôt moyens pour un jeu qui est sorti en 2021. Il y avait tellement plus à proposer, surtout sur ce type de jeu où le détail à son importance, et où l’on aime être méticuleux sur ce que l’on observe.

Conclusion

Amateurs de jeux de gestion, vous apprécierez ce jeu, sans aucun doute, mais je ne pense pas que vous vous y passerez énormément de temps. Pour ma part, j’aime beaucoup la gestion de manière générale, et j’ai vraiment décroché rapidement, et eu du mal à écrire ce test, c’est vous dire. Je n’arrive pas à le classer comme l’une des révélations de l’année, mais celui-ci passe le temps quelques heures.

Ma Note : 12/20

J’ai aimé :

  • Le sarcasme de l’IA VAL.
  • Le concept de l’arche spatiale à gérer.
  • Le mode bac à sable.
  • Les références.

Je n’ai pas aimé :

  • Le manque de bande son.
  • Le prix du jeu.
  • Les graphismes.
  • La facilité à gagner.
  • La répétition qui arrive rapidement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :