LotR : Gollum se dévoile

Le prochain jeu de la licence Le Seigneur des Anneaux s’est fendu ce 25 mars d’un nouveau trailer d’annonce. Et cerise sur le Gollum : certains joueurs ont déjà eu l’occasion de voir le jeu tourner (dans une version plus qu’early, donc…). L’occasion de faire le point sur ce qu’on sait du jeu : date de sortie, gameplay, narration, on vous résume tout ce qu’on a appris dans cet article !

Aux origines du Mal…

Annoncé en mars 2019 pour une sortie en 2021, le jeu du développeur allemand Daedalic laisse les informations tomber au compte-goutte. Tout au plus sait-on que:

  • ce sera un jeu d’action, d’infiltration et d’aventure
  • il tirera parti de la double personnalité de Gollum
  • le jeu débutera en Mordor, mais le joueur visitera d’autres « environnements géants et persistants, chacun abritant plusieurs quêtes et une gamme de visages amicaux ou hostiles »

Toujours au début de 2020, suite à de mauvais résultats financiers, Daedalic doit repousser un autre projet, et la presse vidéoludique s’enflamme autour de l’avenir du jeu. Qui plus est, le simple fait de jouer le personnage tel que Gollum ou même le principe d’adapter le Seigneur des Anneaux en jeu vidéo est sujet aux critiques.

Qu’à cela ne tienne, Deadalic va de l’avant et propose au mois d’août 2020 un premier teaser:

On apprend également à cette occasion que la double personnalité sera utilisée afin de proposer un système de choix aux joueurs, qui pourront donc orienter leur partie soit sur le chemin de Sméagol, soit sur le chemin de Gollum.

La Communauté des Éditeurs

Roulement des tambours de Barad-Dûr début 2021: Nacon, une filiale française du producteur de périphériques BigBen Interactive, annonce co-éditer le jeu dans ce qui est présenté comme une « Fellowship » d’éditeurs – une référence au titre anglais du premier volume de la trilogie.

Dans la foulée on apprend que :

  • le jeu est repoussé à 2022, à une date indéterminée
  • il est annoncé officiellement sur Windows, PS4, PS5, XBox One, Xbox Series & Switch
  • le jeu pourrait tirer parti du Ray Tracing

On ne peut que supposer quelles raisons ont poussé ces deux acteurs à s’associer et à repousser le jeu, mais l’enjeu est clairement de taille pour Daedalic, jusqu’ici spécialisé dans les point and clicks, dont on murmurait qu’en cas de succès, d’autres jeux tirés de la licence pourraient voir le jour après l’aventure centrée autour de Gollum.

On est donc en droit d’espérer que ce report et cette association aient été décidés afin d’atteindre les meilleurs standards de qualités, et non pas pour sauver un projet moribond. Mais cela, seul le résultat final nous en convaincra

Dernières infos

Jeudi 25 mars, un second trailer est présenté lors du Future Game Show, Daedalic en profitant pour rappeler qu’en plus de développer Le Seigneur des Anneaux : Gollum, ils sont également éditeurs de jeux moins ambitieux. Et le nouveau trailer tend à rassurer en montrant différentes séquences de gameplay, même s’il ne propose pas de gros plan du personnage de Gollum :

Dans la foulée, plusieurs testeurs, notamment ceux d’IGN, peuvent toucher au jeu pendant une vingtaine de minutes. Cela permet d’apprendre que :

  • le jeu devrait proposer différents « chemins » pour traverser les niveaux, certains s’orientant plateforme, et d’autres misant sur la discrétion. On a ainsi pu voir Gollum suspendu à une poutre pour éviter des orcs
  • une mécanique d’assassinat furtif sera de mise, sous certaines conditions restrictives, notamment que l’ennemi soit isolé
  • les ennemis seront particulièrement sensibles au bruit et chaque action dans le jeu engendrera des sons de différents niveaux
  • Gollum également devrait pouvoir tirer parti de son ouïe hors du commun, développée dans l’obscurité des Montagnes de Brume, même si on ne sait pas encore quelle forme cela prendra manette en main
  • Le hobbit déchu pourra rencontrer des alliés qui lui permettront d’accéder à des zones inaccessibles ou à résoudre des énigmes
  • Enfin, sa double personnalité pourra donner lieu à des monologues destinés à orienter le joueur. Par exemple, Gollum pourra signifier à son double qu’il souhaite atteindre une porte, ou qu’il doit faire particulièrement attention aux orcs présents dans les environs

Voilà pour ce qu’on sait actuellement du jeu!

Pour ma part, l’orientation du jeu n’est pas sans me rappeler un certain Styx : Master of Shadow, qui m’avait largement rappelé le personnage de Tolkien à l’époque. Je ne suis donc pas mécontent de voir le personnage d’origine dans le même type de pantoufles ! Et malgré quelques réserves liées au développement quelque peu chaotique début 2020 et l’annonce fracassante de ce début d’année, je garde un œil sur ce titre prometteur. Parce que le jeu vidéo, c’est parfois comme l’Heroic Fantasy : une affaire de rêve et d’espoirs !

ET VOUS ? Cette orientation et cette utilisation du personnage vous convainc-t-elle, jusqu’ici ? Ou espériez-vous autre chose de la licence ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :