L’histoire du JV #1: l’univers post-apo dans le jeu vidéo

Guerre atomique, incident nucléaire, ou encore contamination bactériologique… L’apocalypse peut revêtir bien des visages et cet univers reste l’un des plus récurrents dans le jeu vidéo. Dystopique ou encore post-apocalyptique, l’extinction de la race humaine ne cesse de torturer l’esprit des développeurs qui nous offrent leur vision à chaque nouveau titre. Prenons donc la route vers ces terres dévastées qui seront peut être un jour représentatives de ce qui nous attend…

La fiction finira t-elle par devenir une réalité?

Quand pandémie rime avec zombie!

Au cinéma comme dans la littérature, le zombie reste une référence majeure! On pensera forcément aux différentes adaptations de feu Georges A.Romero avec ses films d’horreur mettant souvent en scène des morts-vivants. Dans le jeu vidéo, les références sont nombreuses et n’ont pas finies de nous surprendre. De The Last Of Us à Dead Island ou encore la licence Resident Evil… On ne compte plus le nombre de contaminations par le biais de divers virus et parasites transformant les malheureuses victimes en monstres cannibales avides de chair fraîche. Une chance que la pandémie qui frappe le monde depuis l’année dernière n’ait pas les mêmes retombées…

Le héros devra souvent affronter des hordes de zombies pour survivre!

L’extinction naturelle de l’humanité!

L’une cause les plus probables de l’apocalypse serait bien entendu un futur dans lequel la nature reprendrait ses droits! Les cinéphiles penseront immédiatement à Mad Max ou encore à des titres comme Le jour d’après ou encore Armageddon. Quoi qu’il en soit c’est l’instinct de survie qui prendra le dessus obligeant les rescapés à s’entretuer pour une simple gourde d’eau ou quelques denrées dans un monde constitué d’eau et d’étendues sauvages à perte de vue… Le meilleur exemple est selon moi Rage, magnifique titre du studio Bethesda sorti en 2011 dont l’histoire prenait place en 2135. Un peu plus d’un siècle s’est écoulé depuis qu’Apophis, un immense astéroïde a percuté la terre emportant avec lui la quasi totalité de l’espèce humaine. Vous y incarnez un survivant qui après avoir été cryogénisé fait partie de ces rescapés et doit lutter pour sa survie au cœur d’une planète dévastée et peuplée de créatures pour le moins hostiles. Acton et brutalité à l’état pur seront au rendez-vous et nous offrent à travers ce titre les plus mauvais côtés de l’homme…

Humains ou créatures, l’instinct de survie primera toujours!

L’hiver nucléaire!

Alors que l’incident de Tchernobyl restera à jamais gravé dans nos mémoires, on ne peut qu’appréhender l’idée que ce genre d’incident se reproduise un jour! Le déclenchement d’une nouvelle guerre, le coup de folie d’un dirigeant mal intentionné… Bien des motifs qui pourraient faire d’un simple bouton une arme de destruction qui réduirait en cendres des millions de vies humaines en une fraction de secondes. On pourrait se pencher sur de belles licences comme Wasteland, Metro… Ou encore le très édulcoré Borderlands (sur lesquelles nous reviendront prochainement) mais celle qui retranscrit au mieux la vision vidéoludique du genre reste bien entendu Fallout! A travers les différents titres qui composent la saga, les développeurs ont su retranscrire avec brio les conséquences que pourraient avoir ce genre d’incident dans un avenir plus ou moins proche. Régions dévastées, radiations mais aussi monstruosités plus atroces les unes que les autres… Sans oublier le regard critique porté sur nôtre société qui apporte la preuve dramatique que le meilleur outil d’anéantissement de l’homme n’est autre que lui-même!

La catastrophe nucléaire restera t-elle inévitable?

Mars attack!

Mais si la cause de l’extinction venait d’ailleurs? Mais on peut apporter ici une toute autre vision de la fin du monde: les petits hommes verts! Monde en flamme, asservissement de l’humanité,… Une autre manière de voir nôtre monde exterminé par une puissance supérieure qui n’est pas « venue en paix ». Dans le jeu vidéo, on retrouve cette hypothèse dans différents titres comme dans la saga XCOM initiée en 1994 par MicroProse ou le scénario prenait pour origine  la première invasion alien sur Terre à la fin du XXᵉ siècle. Mais aussi dans des titres assez atypiques comme l’excellent Destroy All Humans dans lequel vous incarnez Cryptosporidium-137, Crypto pour les intimes qui devra infiltrer l’Amérique des années 60 pour punir le peuple responsable de la mort d’un de ses congénères. Une ballade qui ne sera pas aisée mais qui vous offrira une conquête du monde que vous n’oublierez pas de sitôt!

Prêts pour une rencontre du troisième type?

A travers cet article, nous avons abordés bien des façon de voir l’humanité disparaître. Les développeurs ne cessent de redoubler d’ingéniosité pour nous offrir un avenir toujours moins radieux mais dont la côte de popularité reste au beau fixe. Bien d’autres surprises nous attendent à travers cet apocalypse virtuel. Mais quelle est votre vision de la fin du monde? Sous quelle forme aimeriez-vous la voir adaptée dans un jeu vidéo? N’hésitez pas à tout nous en faire part en commentaire…

3 commentaires sur “L’histoire du JV #1: l’univers post-apo dans le jeu vidéo

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :