Test : Override 2

Une bataille entre des robots ? C’est fun ! Et si on te mettait à disposition des robots à la taille surdimensionnée, type le Megazord des Power Rangers? Parlons ensemble de Override 2, histoire que je t’explique un peu ce que ce jeu vaut…

Une simplicité de prise en main

Ce qu’il faut savoir dans un premier temps, c’est que ce jeu est vraiment un défouloir pur et dur. En toute simplicité, le jeu ne dispose pas de beaucoup de menus. Le mode online et le mode offline permettront de jouer aussi bien contre des joueurs du monde entier que contre des IA ou un second joueur présent dans la même pièce.


Dans Override 2, l’objectif ne sera pas de se creuser la tête pour effectuer tel ou tel combo, loin de là. À l’inverse de certains jeux de combats que l’on a tous pu avoir en main, la prise en main de ce jeu est très intuitif ! Très peu de touches pour cogner, oui quand même des combos mais pas énormément, et une touche pour attraper les objets au sol ou saisir son ennemi, ni plus, ni moins. Ce que je trouve relativement sympa dans ce jeu, c’est que l’on se rend bien compte de la différence de taille entre les différents bâtiments que l’on peut démolir ou projeter, et le mécha que l’on contrôle.

Une fluidité de jeu à double vitesse

Malgré des temps de chargement très court, comme par exemple le lancement du jeu qui est assez rapide ou encore le chargement d’une partie, on peut très bien se dire que la vitesse de lancement du jeu est impressionnante, car de manière générale, les jeux actuels demandant de la ressource, il arrive que l’on soit figé sur un écran quelques minutes durant avant de se retrouver vraiment plongé au cœur du jeu. Ceci dit, qu’est-ce qu’on s’ennuie dans les combats… J’y ai joué plusieurs fois avec mes fils ou encore en ligne, et je dois admettre que c’était relativement lent ! Les déplacements des personnages ne se font pas de façon dynamique, c’est un peu saccadé dans le déplacement et même dans l’exécution des coups, on se croirait à l’époque de Dragon Ball Final Bout, où on pensait être dans du tour par tour tellement c’était hachuré et saccadé. Rien ne va pour moi dans la jouabilité à ce niveau, ce qui est dommage car le jeu avait de belles ambitions au lancement mais pas de perspective d’évoluer trop importante… C’est dommage!

Un équilibre pas très homogène

Pourquoi j’utilise ce terme ? Pour deux raisons très simple ! Sur un jeu de combat, en théorie ce qui prime, c’est que le joueur puisse s’identifier à un personnage en particulier dans lequel il se retrouve. Le problème qui se pose ici dans Override 2, c’est que le choix des personnages est très faible, et malgré le fait que j’ai réalisé ce test en Ultraman Edition, les personnages jouable ajoutés ne suffisent pas à combler le manque pesant de héros. À la rigueur, cinq à dix personnages supplémentaires hors DLC auraient été un véritable atout. Si l’on observe bien le jeu, ce sont quasiment autant de personnages que de map qui ont été déployés. Mais qu’est-ce que recherche le joueur principalement ? Est-ce qu’il voudra avoir un panel de personnages plus important ou des cartes ? Je pense que la messe est vite dite à ce niveau… À la rigueur, si le jeu disposerait de patch de mise à utiliser pour faire que celui-ci évolue, ça aurait quand même été nettement mieux que ce qui nous a été pondu ici. Vraiment dommage !

Conclusion

Loin d’être le jeu de combat attendu par les amateurs du genre, Override 2 vient se classer comme ce que j’appellerais une bonne vieille série B. À la fois tentant par sa proposition de se voir s’affronter de gros méchas, le jeu s’essouffle à la fois très vite par son manque de vivacité mais également dans des graphismes assez pauvres. Espérons que divers patchs viendront combler tout cela.

Ma note : 12/20

J’ai aimé :

  • Le concept des duels de robots.
  • La bande sonore.
  • Les caractéristiques des personnages.
  • La fluidité des menus.

Je n’ai pas aimé :

  • Le manque de dynamisme dans les combats.
  • Le peu de personnages.
  • Aurait pu s’adapter aux consoles de génération précédente.
  • Les graphismes.

2 commentaires sur “Test : Override 2

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :