Présentation : Devil May Cry 5

Capcom est revenu en force avec ce 5ème opus de la série des DMC, sorti tout d’abord en mars 2019 sur toutes les plateformes et en novembre 2020 avec une édition spéciale sur les Next-Gen., il fait le bonheur de nombreux fans de la licence ainsi qu’à tous les joueurs aimant un gameplay de type action/beat-them-all avec un mode Solo et Multi.

Ce volet nous amène plusieurs années après les évènements de DMC 4. Le puissant démon Urizen est venu voler le sabre de Yamato à Nero, lui tranchant son bras au passage, et en a profité pour sortir des enfers le dénommé Qlipoth, un arbre démoniaque qui se nourrit du sang des humains. Dante, ami de Nero et personnage incontournable de la série, est alors averti par son acolyte V, personnage mystérieux, des terribles menaces que court Red Grave City. Nos héros prennent alors la décision de partir combattre cet horrible démon, dont les habitants osent à peine prononcer le nom à voix base, de peur que le puissant Urizen vienne abattre le malheur au sein de leurs foyers.

Durant vos combats épiques, vous aurez la possibilité de jouer, avec 3 personnages à tour de rôle, avec un style propre à chacun. Nero, avec ses prothèses interchangeables, Dante, avec son épée légendaire ainsi que V qui n’est autre que la partie humaine du jumeaux de Dante, qui vous réserve de belles surprises, dont un combat fratricide légendaire! Pour terminer, n’oublions pas la belle et talentueuse Nico à bord de son Van, qui sera toujours présente pour voler au secours de nos 3 compères .

En résumé, ce volet revient aux sources de la licence, avec des combats très réalistes et une très belle réalisation artistique, en particulier avec le recours au MotionScan pour la capture des mouvements et l’expression des visages, en passant par les textures d’habits et de cheveux. Capcom a su écouter ses fans et l’énorme communauté, très déçus par un reboot développé en 2013 par Ninja Theory. Pari gagné pour l’équipe aux commandes, la firme japonaise a beaucoup misée sur le photoréalisme et les combats ultra-dynamique, tournant sur le moteur RE Engine conçu à la base pour Resident Evil 7, cela a permis d’améliorer les effets lumineux et d’atteindre un niveau de fluidité en 60 images par seconde avec une belle constante. Une dernière chose qui m’a beaucoup plu, c’est la musique extrêmement dynamique et qui s’adapte à votre mode de jeu et à la situation en cours.

Voilà ami/es gamers, j’espère que cette article vous aura permis de mieux connaitre le magnifique univers de Devil May Cry. Pour les fans de gameplay action/beat-them-all, je ne peux que vous le conseiller. Bref, pour ma part, c’est un pur plaisir.

Trinity

Un commentaire sur “Présentation : Devil May Cry 5

Ajouter un commentaire

  1. Je te remercie pour ton article Trinity, J’ai découvert ce jeux, Pendant ton live.Tu ma donné envie de le faire, Super écrit tu ma donné beaucoup de plaisir à le lire, bravo à toi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :