Test : Puyo Puyo Tetris 2

J’adore les puzzle game, d’autant plus Tetris, qui a été l’un de mes premiers jeux sur Game Boy. Lorsque l’on m’a proposé de le retrouver aux côtés de Puyo Puyo pour un test complètement barré, bien évidemment que j’ai sauté sur l’occasion. On en parle dès à présent, pour vous donner mon avis sur ce petit jeu familial…

Un retour aux sources

Tout d’abord, et ce que tu dois savoir par rapport à ces deux jeux, c’est que ceux-ci ne datent pas d’hier. Comme je te l’ai dis pour Tetris, j’y jouais sur Game Boy, à l’époque il y avait des bornes pour y jouer à MC Do, tu te rappelles ? C’était ouf ! Puyo Puyo est un jeu différent dans la façon de jouer, bien qu’il reste un puzzle game, mais là il s’agira d’aligner au minimum 4 fois la même couleur pour cumuler des points, à l’inverse de Tetris, où le but sera bien sûr d’aligner de manière horizontale les blocs.

La combinaison de ces jeux a vraiment été bien réfléchie, et c’est bien évidemment à Sega que l’on doit tout cela. Autant dire que le premier titre avait été assez marquant, donc entrons à présent dans le vif du sujet pour comprendre ce qui pousse les amateurs, jeunes comme anciens, à apprécier cette licence.

Des modes de jeu à la pelle

Autant dire qu’en tant que joueurs, nous sommes comblés de voir un jeu aussi complet dans sa variété de modes de jeux. Je n’ai pas jouer au premier titre de la saga, mais j’avais cru comprendre qu’il avait fait carton plein. J’ai envie de dire : tu m’étonnes quand on voit tout ça ! C’est incroyable, il y en a pour tout les goûts ! Bien évidemment, on retrouve le classique mode versus, où deux joueurs pourront s’affronter, chacun ayant son tableau. Classique. Mais à côté de cela, il y aura des modes bien plus travaillés et vicieux, comme le mode big bang, où l’on devra faire tomber la vie de son adversaire en enchaînant un maximum de combos.

Le mode échange s’avère être un mode en soi relativement sympathique, puisque l’alternance Puyo Puyo à Tetris se fera constamment, et forcera le joueur à jouer sur les deux tableaux, sans jeu de mots bien évidemment !

Pour les plus expérimentés d’entre vous, je vous recommande de vous lancer dans le mode défi. Bien qu’il ne contienne que six niveaux, la difficulté est au rendez-vous, et c’est un réel challenge de tout réussir.

Ce que j’ai beaucoup apprécié personnellement comme mode, c’est le combat des talents. Il faudra combiner parmi les 28 personnages, une équipe qui devra ne contenir que 3 d’entre eux, et autant dire que c’est un sacré casse-tête, car chacun de ces personnages a une spécificité qui lui est propre, donc pas évident de prendre la bonne décision pour obtenir la Dream Team. Rien qu’avec ces différents modes de jeu cités, croyez moi, il y en a pour un paquet d’heures de jeu à passer entre amis, en ligne ou encore en famille, surtout en ce moment !

N’oublions pas, bien évidemment, qu’un mode aventure est égarement présent dans le jeu, ce qui va permettre d’augmenter la durée de vie de ce dernier, et sera aussi un nouvel axe qui aboutira au déblocage des 6 personnages que nous n’avons pas d’entrée de jeu au lancement de celui-ci. Un peu comme la plupart des jeux qu’on peut retrouver sur smartphone et tablettes maintenant, il faudra enchaîner des niveaux, et revenir sur certains d’entre eux pour que l’on obtienne les 3 étoiles. Ce que j’ai apprécié, c’est que l’on a du sous-titre français dans les échanges, ce qui n’est plus du domaine de tout les jeux à présent, surtout sur ce type de licence.

Conclusion

Un jeu fun et fort, qui a le mérite de réunir en online ou non. Puyo Puyo Tetris 2 fait parti de ces jeux qui auront toujours le mérite de se challenger, et qui, malgré l’arrivée continue de nouvelles générations de jeux toujours plus exaltante, perdure par son efficacité et surtout, sa simplicité. La prise en main de ce type de jeu est vraiment très fluide, aucune violence n’apparaît, ce sont juste des enchaînements de parties, où les joueurs alignent des formes, des blocks, et on recommence des que l’un des deux a gagné. Pas besoin de faire compliqué lorsque l’on peut y arriver avec quelque chose de simple, n’est-ce pas ?

Ma Note : 15/20

J’ai aimé :

  • Le cross-over de ces deux jeux d’anthologie.
  • La multitude de mode de jeux.
  • Le partage de ce jeu en famille et entre amis.

Je n’ai pas aimé :

  • Un mode aventure pas tellement poussé.
  • Pas d’innovation particulière face au premier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :