Test : Remothered Broken Porcelain

Il est loin le temps où j’étais un joueur de jeux d’horreur, mais lorsque j’ai la possibilité de jouer à ce genre de jeu, c’est avec plaisir que je me lance à l’assaut. Mais qu’en est-il du jeu Remothered : Broken Porcelain ? Est-ce un jeu qui retiendra l’attention ou encore l’une des nombreuses licences qui passera inaperçu ? Voici mon avis sur mon expérience de jeu !

Un peu flou scénaristiquement

C’est dans la peau d’une jeu femme que démarre l’aventure du jeu. On se lance dans une pièce sans trop d’issue, où l’on peut récolter quelques objets à droite à gauche. Jusque là, on se dit OK, on nous lance dans le bain du jeu pour se faire la main, mais très vite apparaît une espèce de sociopathe complètement taré qui rêve de nous saigner comme du jambon sans os ! Flippant tu me diras, surtout que ça n’a ni queue ni tête, le mec sort de nul part, et on se retrouve finalement obligé de se faire couper comme du beurre pour le plaisir de ce taré. Cette partie de non plaisir pour nous, nous ramène au générique de début du jeu, qui a normalement pour but de nous éclaircir sur le scénario du jeu, mais il n’en est rien ! On se retrouve donc dans une espèce de maison pour fille, où l’on incarne une jeune fille du nom de Jennifer. Celle-ci vit dans une atmosphère plutôt intrigante et glauque, où se mêle le surnaturel et les interactions plutôt louche avec ses proches de dortoirs et du foyer en question. En effet, une bonne femme te fait comprendre que le couvre-feu a lieu et que tu dois pieuter sur un ton non désagréable, mais si tu sors et qu’elle te chope, elle n’hésite pas à sortir sa paire de de ciseaux pour te le planter en pleine tête, sympa l’ambiance ! Bref, on te fourre dans un merdier pas possible, où l’on ne comprend pas exactement ce qu’on fait ici, et démerde toi mon pote pour survivre entre personnes totalement folles et surnaturelles. Pas trop ma came je dois dire!

Du déjà vu dans l’esprit de ce type de jeu

Bien évidemment, faire quelque chose d’innovant lorsque l’on connaît bien le survival horror, c’est vraiment quelque chose de très complexe, surtout si l’on se base sur le modèle du survival horror des dix voir vingt dernières années. On a eu droit à de très beaux jeux, qui étaient surprenant qu’angoissant, à la façon d’un Until Dawn ou encore d’un Outlast, qui sont vraiment des gros titres du genre horreur et qui ont su marquer leur génération. Concrètement, en se lançant dans ce jeu, j’avais le sentiment de me retrouver dans un jeu à l’ancienne, où l’on devait vraiment survivre coûte que coûte, mêlé à la technologie actuelle. En vérité, on a vraiment pris le meilleur de chacun des jeux qui existe actuellement sur le marché pour faire une licence de folie, mais malheureusement, on est loin du rendu exceptionnel, et ce n’est pas peu dire, mais tu vas très vite comprendre pourquoi dans quelques instants. Par contre, et la je suis d’accord sur le fait que c’est un bon jeu d’horreur pour ce point fort : les musiques sont hyper angoissantes et les poursuivants qui en ont après tes fesses ont un regard terrifiant. On est vraiment sur du détail à ce niveau, et c’est vraiment plaisant à voir. Place à présent aux points faibles du jeu…

De nombreux bugs et anomalies décelé

Comme pour annoncer que l’on se lance dans un jeu qui reprend vraiment les bases de ses grands frères, Remothered Broken Porcelain en surprendra beaucoup, non pas par sa qualité technique, qui reste relativement bonne car les graphismes et le potentiel du jeu restent ses atouts principaux bien évidemment, mais surtout pour les nombreux bugs que j’ai pu rencontrer et subir. Le premier restera pour moi la manipulation de la caméra, qui à ce jour porte vraiment à mal cette simulation que l’on essaie de nous présenter. L’un des inconvénients majeur dans ce jeu, c’est la collision des objets qui entrave ta route, mais si le jeu ne se limite qu’à cette gêne, on serait passer au dessus sans problème. Non franchement, ce qui m’a vraiment buté, c’est que l’intelligence artificielle te sort de ta planque directement sans même avoir vu où tu vas. Tu as beau avoir deux couloirs d’avance sur ton poursuivant, tu seras systématiquement retrouvé, peut importe où tu te planques, ton poursuivant ira tout de suite là où tu as pris position. Ça te donne limite envie d’exploser ton écran, mais clairement, moi ça m’a dégouté personnellement et je n’ai pas du tout eu l’envie d’avancer de trop lorsque j’ai eu ce genre de chose en vue. En plus de ça, tu y rajoutes une difficulté à te couper l’envie de jouer, c’est bon pour moi, j’ai lâché l’affaire… Ça pourrait être un bon jeu, mais tout ça réuni ne m’a tellement pas donné envie d’aller plus loin que j’ai passé mon chemin très rapidement, dommage !

Conclusion

Plus de noir au tableau que de blanc, c’est en tout cas ce que nous présente Remothered Broken Porcelain. Les différents points négatifs que j’ai pu vous présenter seront un obstacle de plaisir à la prise en main et à la jouabilité pour beaucoup de joueurs, qui auront plus vite choisi la solution de se lancer sur un autre jeu que de poursuive un scénario qui répond trop facilement à nos interrogations si l’on s’y attarde un peu.

Ma Note : 11/20

J’ai aimé :

  • Une beauté graphique époustouflante.
  • Une bande son à te faire dresser les poils.

Je n’ai pas aimé :

  • Une colision horrible.
  • Un scénario mal interprété.
  • Une IA qui rend fou.
  • Un low cost du bon jeu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :