Test : Warhammer 40000 Mechanicus

Comme toujours depuis maintenant de longues années, l’univers de Warhammer s’étend et se développe dans l’univers du jeu vidéo. Ces derniers temps, on a vu paraître un nombre incalculable de ces jeux, mais qu’en est-il de ce nouvel opus de la licence à succès? Est-ce qu’il s’agira de l’épisode de trop ou d’un nouveau blockbuster? Réponse dès à présent…

maxresdefault

En direct du 41e millénaire

Silva Tenebris, toute nouvelle planète découverte dernièrement, se voit pleine de mystère et de secret. C’est donc à nous que la mission a été confiée de la visiter pour découvrir ce que celle-ci nous cache…

Lorsque l’on connait l’extension de Games Workshop, aka Warhammer 40000, on sait très bien que le tour par tour est l’une des bases concernant ce dernier. Pour cela, la règle n’a pas été abrégée, et c’est tant mieux, parce que depuis quelques années, Warhammer a eu droit à bon nombre de jeux, comme je le disais auparavant, mais sans vraiment briller ni même respecter les « valeurs » qui sont propres à l’enseigne. Bien que Chaosbane reste un bon jeu par exemple, il n’en reste pas moins un diablo-like pur et dur, pour lequel je n’ai pas forcément retrouvé beaucoup d’intérêt… Ok, le bestiaire est celui de Warhammer, mais ça s’en arrête là. Bref, pour en revenir à ce Mechanicus, nous avons donc bien cette fonction de tour par tour qui est prise en considération, et durant laquelle nous pourrons interagir de diverses manières. Des attaques seront réalisables, des stratégies d’approches pour amener le contact d’un point crucial peuvent être mise en oeuvre, ou encore la possibilité de prendre les ressources à porter de main sera jouable. On parle bien de tour par tour, comme on se l’était dit au préalable, mais, évidemment, diverses actions seront jouable, pour permettre au joueur de se retrouver dans les meilleures conditions de combat si il doit y avoir affrontement. Si l’on met de côté un instant la jouabilité, je tiens malgré tout à signaler que, si l’on a pas suivi l’univers Warhammer 40000, on ne se retrouve pas spécifiquement perdu ni piégé, au contraire, nous avons la possibilité de comprendre la trame sans trop de complexité, car le chemin nous est mené à la perfection.

Que vaut la note graphique et auditive?

Franchement? Je ne vais pas dire que j’ai été déçu à ce niveau-là, le jeu est beau, et ce serait mentir de dire le contraire, mais j’ai eu le sentiment de jouer à un jeu de PlayStation 3 plus souvent qu’à un jeu de la fin de l’ère PlayStation 4. Encore une fois, je ne parlerai pas de déception, mais plutôt de mauvaise surprise, car Chaosbane, pour parler de ce jeu encore une fois, a lui des graphismes époustouflant ! C’est un point noir au tableau pour ma part, surtout à l’heure où la PlayStation 5 arrive à grand pas, les développeurs se doivent de nous sortir des jeux plus haut de gamme que ce qui a été présenté ici. Ce que je retiens par contre de très positif, et pour moi c’est réellement l’un des gros points fort de ce jeu, c’est bien évidemment la bande sonore. Celle-ci est vraiment poignante et entraînante, on se retrouve vraiment immergé à 200% dans le jeu grâce à elle, et on en oublie très facilement les quelques défauts que pourrais contenir le jeu face à cela. C’est vraiment une très belle performance de réalisée, et nombreux sont les joueurs qui cherchent une vraie bande sonore capable de leur donner envie, et pour cela, je tire mon chapeau. C’est propre, dynamique quand il le faut, plus poser lorsque le besoin se fait ressentir, tout ce que l’on cherche d’un jeu de cette génération.

3377260-impressions_mechanicus_20180418site

Que vaut l’intelligence artificielle?

C’est un sujet qui cache parfois, selon les jeux, surtout dans les derniers triple A que l’on a vu paraître : les IA n’étaient pas très douées, et nous avons eu de très mauvaises surprises à ce niveau. Ici, nous sommes face à une intelligence artificielle capable de tenir tête au plus grand des combattants, il va falloir faire preuve de sang froid et de justesse technique pour parvenir à ses fins! Et autant dire que ça ne sera pas donné à tous le monde… Autant l’entrainement peut aider face à ces situations, autant il y a des situations face auxquelles ce sera les neurones qui aideront, car l’entrainement ne servira à rien. Soyez patient, car il va faudra s’armer de temps pour passer certaines épreuves…

Conclusion

Un jeu respectable, bien qu’étant loin d’être dans le top 5 des jeux de l’année, ce nouvel opus de Warhammer 40000 sera cependant combler les fans de la première heure. Assez riche dans l’univers mais parfois poussé (et poussif) dans sa prise en main, celui-ci ne sera pas forcément le jeu qui unira. Les adeptes du tour par tour devront le prendre en main pour s’en donner un avis personnel, car ce tour par tour est vraiment loin de ressembler à ces prédécesseurs.

maxresdefault (2)

Ma Note : 14/20

J’ai aimé :
– La bande son (et pas qu’un peu).
– L’histoire développée à travers cet opus.
– La simplicité du mode de jeu.

Je n’ai pas aimé :
– Attendre avant d’être au concret de l’action.
– La vue appliquée durant la jouabilité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :