Test : Tetra’s Escape

Et si on partait à l’assaut d’un puzzle game plutôt attachant? C’est au tour de Tetra’s Escape de passer entre mes doigts, pour vous donner mon avis sur ce délice de jeu français vraiment intéressant.

 

tetrasescapetitle

Un mélange de styles

Tout démarre par une petite vidéo introductive où les Tetras, de jolis petits personnages, se promènent avant de se faire aspirer par une sorte de trou noir. Au travers des différents niveaux, l’objectif sera bien évidemment de libérer un maximum de ces Tetras et éviter d’en perdre en chemin car, bien évidemment, ceux-ci sont susceptibles de mourir dans les niveaux auxquels on se retrouve confronté. Bon, je tenais à te le dire, la mort à laquelle on fait face dans ce jeu n’est pas celle d’un Darksider par exemple, elle reste sans offense, et un gamin pourrait jouer à ce jeu sans en être choqué, vraiment. Dans l’esprit de devoir délivrer ses camarades enfermés, j’ai eu un petit brin de nostalgie pour un certain Oddworld : Abe’s Exodus. Même si l’on passe d’un niveau à un autre comme le font les jeux mobiles actuels avec un système d’étoiles pour classer la performance, l’esprit de garder en tête la libération de son peuple qu’est celui des Tetras est plutôt intéressant et donne au jeu une ampleur plus riche car le but ne sera pas uniquement de se promener de niveau en niveau mais bien sur de venir en aide à un nombre plus important de petits hommes carrés. L’aspect des mondes est plutôt bien réalisé en soi, car chaque zone est différente et laisse apparaître un fond qui ne ressemblera en rien au précédent, et par la suite, les niveaux peuvent contenir des pièges aussi casse-tête qu’efficace. Finir ce jeu n’est pas une simple affaire, crois-moi !

 

 

Une complexité à toute épreuve

 

Comme pour Angry Birds pour ne citer que lui, Tetra’s Escape se voit doté de différents mécanismes selon les personnages contrôlés. Chaque Tetra est spécifique, et la forme qu’il pourra prendre sera variable et permettra de combiner au mieux avec ses confrères pour accéder au niveau suivant. Prenant des formes géométriques à la façon de Tetris, les Tetras vont forcément puiser dans votre parcours d’enfance, à l’époque où vous étiez innocent et que vous étiez devant votre Game Boy. Bordel, ça paraît loin cette époque! L’idée de permettre aux Tetras d’annuler la forme dans laquelle ils sont vaut son pesant d’or, réutiliser une pièce maîtresse de son jeu, c’est un peu comme lorsque l’on savoure le retour de sa reine aux échecs, et franchement c’est clairement bien joué d’avoir appuyé là-dessus, car non seulement on peut se libérer de situations désespérées, mais également on va pouvoir jouer sur le côté réflexion du joueur, car la situation envisagera justement que l’on procède à un retour un arrière pour de nouveau utiliser son Tetra. Et pour ajouter une touche de difficulté supplémentaire, certains niveaux seront équipés de variations qui auront pour but de freiner le joueur et le forcer à doubler sa réflexion pour avancer et accéder à l’étape suivante. Pour te donner un exemple concret, il y a des niveaux dans lesquels tu te retrouves embarrassé entre lave et sol gelé, où encore des niveaux où tes Tetras peuvent mourir en tombant de trop haut. Autant être sur la même longueur d’ondes, si tu n’es pas quelqu’un de patient, oublie ce jeu tout de suite car tu vas vite péter un plomb et ce sera plus une souffrance pour toi d’y jouer qu’un plaisir.

 

89a449

 

Une note très colorée

 

Comme pour rappeler que le jeu vidéo est un moyen de rassembler les familles, ce jeu s’est surtout axé sur un public large et vaste. Ne présentant aucune violence, physique comme morale, les plus jeunes seront se divertir sur ce jeu, tout en demandant de l’aide à leurs parents ou frères et sœurs ainés. Basé sur un style aux couleurs riches et puissantes, le jeu se montrera très transparent dans ses stages et très équilibré, pour perturber au moins la simulation à laquelle on prépare le joueur. L’objectif étant vraiment d’être dans des conditions optimales pour avancer, sans se sentir déranger par la palette graphique et par les frames du jeu. Ce que je trouve un peu dérangeant, mais bon, ce n’est qu’un détail en soi, c’est que la bande-son et le bruitage sont plutôt faibles en soi, ce qui s’avère être la bête noire de ce jeu. Mais finalement, n’étant pas un jeu sur lequel tu as besoin d’entendre une musique particulière ou le bruitage de pas d’un ennemi approchant, donc tu peux très bien t’équiper de ton casque et te claquer une playlist sur Deezer pendant que tu contrôles tes petits Tetras. Pour revenir un peu à la richesse graphique, qui est à mes yeux l’une des performances les plus complètes du jeu, on se rend bien compte de l’influence de jeux passés pour réaliser les menus. Je ne sais pas si c’est volontaire, mais la mise en place des menus qui amènent aux niveaux me fait tellement penser à Super Mario World, par la présentation je parle bien : très coloré, reprenant le thème de chaque monde dans lequel on est entrain de jouer… Je trouve vraiment que c’est une bonne idée et c’est appréciable lorsque l’on a l’âme rétrogameur. Merci à la réalisation qui m’a transporté dans un jeu actuel avec quelques notes de nostalgies.

 

TETRA's Escape_20191209215245TETRA's Escape_20191209215258

 

Conclusion

 

Une aventure aux mille et une couleurs, pleine de bonne chose pour un premier jeu réalisé par Eric Tomkowski, qui a été le chef d’orchestre de ce petit jeu bien plaisant et qui m’a accordé la possibilité de réaliser ce test. Bravo à lui pour ce travail réalisé avec cœur et passion.

 

tetras-escape-4

 

Ma Note : 17/20

 

J’ai aimé :
– Le style des Tetras
– La complexité des niveaux
– L’accessibilité à tous
– Le côté bien casse-tête
– Le platine facile à avoir
– Petite touche nostalgique du jeu

Je n’ai pas aimé :
– Le manque de bande sonore
– La durée de vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :