Test : Death Stranding

Toi aussi, tu as toujours rêvé d’être un livreur de l’extrême dans une ambiance apocalyptique? Ton vœu va pouvoir se réaliser! Grâce à Death Stranding, tu seras tout cela, et bien plus encore…

 

DEATH STRANDING™_20191109160522

 

Le retour de Kojima

 

Il était temps, enfin le maître fait son retour. Après quelques années d’absence depuis le dernier Metal Gear Solid, Hideo Kojima revient en force avec ce nouveau titre exceptionnel. Fort de par son gameplay mais surtout dans son scénario totalement barré, Death Stranding fonce sur nous comme une patate de forain bien méritée, qu’on nous aurait attribué après avoir été insultant envers Mike Tyson. Difficile de faire le point en tout cas sur ce jeu, car celui-ci est vraiment d’une complexité totale, et c’est ce que l’on aime de notre cher Kojima. De plus, si je commençais à trop en parler, ce serait spoiler et gâcher la future expérience des joueurs qui lirons ce test. Mais, vous le saviez avant d’arriver ici, Kojima, c’est évidemment la nature du retournement de cerveau, de t’envoyer dans un univers où tu te perds totalement pour finalement prend une claque scénaristique en bout de course. Tu te rappelles du film Inception? Très difficile de cerner ce film n’est-ce pas? Alors dis-toi que la barre a été placée quelques crans au dessus, et que tu ne comprendras pas aussi aisément le scénario de Death Stranding. Quand j’en parle comme ça, c’est très énigmatique, mais c’est aussi le but, car le jeu est une interrogation de A à Z ! On reçoit des informations de toutes parts, qui paraissent anodines d’emblée mais qui s’avèreront d’une grande importance par la suite. Parfois, ne serait-ce qu’un geste, un mot, aura pour objet de donner une tournure extravagante à l’aventure menée par le joueur. Quel génie, ce Hideo.

 

 

Un casting hors norme

 

Lorsque l’on a un maestro aux commandes, il faut forcément de bons accompagnants, pas vrai? Et c’est là qu’entre en scène le panel d’acteurs et actrices qui ont été sélectionnés pour jouer un rôle dans ce jeu. Dans un premier temps, et c’est la tête d’affiche de Death Stranding, on retrouve Norman Reedus, principalement connu pour son rôle de Daryl dans la série The Walking Dead. Acteur que l’on ne présente plus, c’est un plaisir de pouvoir interpréter Norman et se retrouver dans sa peau pour en prendre le contrôle le temps d’un jeu. De base, celui-ci était déjà aux côtés de Kojima lorsque le projet d’un nouveau jeu Silent Hill avait été proposé, mais ce dernier est tombé à l’eau, ce qui n’est pas si mal finalement. Viens s’ajouter à ses côtés l’excellent Mads Mikkelsen, que l’on a pu retrouver ces dernières années dans la série Hannibal, mais encore dans les films Rogue One ou encore Docteur Strange. Celui-ci se mêle parfaitement à tout cet univers créé à l’occasion du jeu, et son jeu d’acteur, bien que retranscrit dans un personnage de jeu vidéo, est vraiment exceptionnel. Pour ne pas oublier que les femmes sont aussi au rendez-vous, l’excellente Léa Seydoux, star française internationale, se joint au casting pour offrir ce qu’elle a de meilleure. Présente dans le dernier James Bond, 007 Spectre, celle-ci a déjà signé et sera présente sur grand écran en 2020 pour la sortie du prochain film de cette saga cultissime. S’ajoute à ces trois-là des acteurs tout aussi génialissimes, tel que Troy Bakers, Lindsay Wagner mais aussi Guillermo Del Toro. L’affiche est clairement digne d’un grand film, et c’est tout l’intérêt d’avoir réalisé un jeu où les cinématiques sont très présentes lorsque l’on voit le potentiel mis à disposition.

 

Un potentiel sans limite

 

Maintenant que l’artiste a été trouvé, le casting réuni, il fallait mettre en place tout cela autour de plusieurs axes pour réussir le jeu qui marquera les esprits. Et c’est ce que l’équipe de Kojima a réussie à mettre en œuvre. Les graphismes du jeu sont réellement époustouflants, on se croirait vraiment dans un film. Le moindre brin d’herbe bouge sous l’effet du vent, les cascades d’eau sont sublimes, et la course des nuages se voit défilée à vue d’œil, c’est incroyable. Ce qui m’a vraiment le plus frappé dans ce jeu, et je dois dire que c’était vraiment un choc, c’est que l’on ne distingue pas la partie vidéo du jeu en soi. Je m’explique : arrive une cinématique, beaucoup de dialogue entre les personnages et d’interactions, puis la cinématique se termine et le jeu reprend, sans changement de graphisme, vraiment dans la foulée. C’était ouf, je n’avais pas ressenti ça depuis le remake de Resident Evil sur GameCube, c’était troublant mais fascinant à la fois. Génial est un petit mot lorsque l’on voit cela. Pour compléter tout ces éléments déjà cité, la bande-son du jeu a été réalisée avec minutie, et divers artistes ont été convié. Le groupe britannique CHVRCHES était au rendez-vous pour proposer de la qualité technique, mais d’autres artistes beaucoup plus connus, tel que Major Lazer, ont apporté leur touche personnelle dans ce jeu aux mille et une facettes.

 

 

Conclusion

Réussi en tout point, Death Stranding est plus qu’un jeu vidéo, c’est un film interactif. Hideo Kojima a fait preuve de créativité, en construisant, autour d’une équipe solide, un jeu exemplaire. Si vous ne connaissez pas encore l’univers très particulier qu’est celui de ce grand homme, alors plongez-y à cœur joie, vous ne serez pas déçu. Si en revanche, vous êtes déjà friand des derniers titres du maître, autant vous dire que votre patience aura portée ses fruits, car le jeu vous donnera beaucoup de plaisir et de satisfaction.

 

DEATH STRANDING™_20191109160819

Ma note : 19/20

 

J’ai aimé :

– Le choix des acteurs

– Le retour de Kojima

– La richesse technique

– Le scénario

 

Je n’ai pas aimé :

– La répétition des quêtes

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :