Test : Let’s Sing 2020

Branche ton micro et racles-toi bien la gorge. Let’s Sing 2020 débarque avec des sons d’hier et d’aujourd’hui, aussi bien internationaux que Français. Les soirées à se défier vont battre leur plein et réveiller ses voisins va vite devenir une partie de plaisir… Ou pas!

 

Let's Sing 2020_20191107065001

Let’s Rock!

 

Et c’est parti pour le show! Ce n’est pas le titre d’une musique d’ailleurs ça? Bref, elle n’est pas dans la liste de cette édition de Let’s Sing. Riche d’une play-list appréciable et qui ravira toute la famille, ce nouvel opus de la série légendaire mêle à la fois des titres qui ont fait la beauté des années 90 comme des sons que l’on écoute actuellement dans la voiture ou sur lesquels on a pu danser l’été dernier. Tu vois, j’ai autant pris mon pied à chanter « Chocolat » de l’Artiste que « Wanabee » des Spice Girls. Quand je dis que le jeu plaira à tous, je t’ai pas menti, rien qu’en deux titres, je vois ton sourire derrière l’écran. Pour ne rien te cacher, ma dernière expérience dans le domaine remonte à Singstar Rock, donc tu imagines bien que j’ai vu une grosse différence entre les deux jeux, forcément! Ensuite, et j’ai tout de suite compris que les consoles s’alignent vraiment à la technique actuelle, ça a été surprenant de se retrouver à ne pas chanter dans un micro mais… Dans mon téléphone! Et oui, pour ceux qui ne sont pas en possession de micro, une application nommée Let’s Sing Mic permet de jouer, ou plutôt chanter, et cela de façon très correcte et réfléchie. Une fois l’application installée, et à chaque fois qu’une partie sera lancée, le micro sera calibré pour permettre une optimisation idéale et de se sentir une Rockstar l’espace d’une chanson. Autant, certains sons te donnent envie de chanter tranquillement dans ton canapé en fermant les yeux comme « l’hymne de nos campagnes » de Tryo, autant « That’s What I like » de Bruno Mars te fera danser et chanter à la fois. C’est vraiment astucieux d’avoir eu la décence de fusionner les styles et générations, le but étant vraiment de rapprocher dans le salon pour que se confrontent enfants et parents, ou tout simplement de se faire une soirée karaoké entre amis, autour d’une bonne pizza. Ouais, la base quoi!

 

 

Une vaste jouabilité

 

On ne se contentera pas uniquement de chanter seul, évidemment un mode multi sera proposé, et celui-ci permettra bien des variantes. Dans un premier temps, et c’est ce qui paraît être l’option la plus logique, un mode défi sera à disposition pour que les joueurs puissent se faire face dans une battle, classique me direz-vous, mais la grosse puissance de frappe se déroule dans un contexte novateur, celui du mode Let’s Party, qui permet de s’affronter jusqu’à 8 joueurs. Autant dire que c’est un parti pris mais que la réussite est au rendez-vous, avec des mini-jeux tous plus redoutables les uns que les autres! Chanter sur un mix d’une playlist aléatoire, faire attention aux mauvaises notes au risque de faire exploser la bombe, chanter la chanson alors que les paroles disparaissent de l’écran, ou encore chanter puis devoir s’arrêter en cours de route pour reprendre quand le jeu te le dit, en voilà de belles galères qui vous attendent toi et tes amis! Mais si ça peut te rassurer, personne ne sera épargné par ce genre de lutte et il faudra batailler sec pour devenir le/la meilleur/e. Les soirées s’annoncent longues entre amis ou en famille, pour le plaisir de chacun. Et pour les plus complices d’entre vous, le mode Feat vous permettra de chanter en duo sur un son que vous aimez mutuellement, ou de chanter avec son artiste favori.

 

 

Bons choix mais difficulté accrue

 

Comme j’ai déjà pu le dire, la play-list est vraiment bonne, mais la difficulté est vraiment au rendez-vous. Ce n’est pas le tout de se dire que l’on aime un artiste et que l’on suit ses sons, le tout est de savoir les chanter aussi. C’est quand même le concept du jeu après tout! Mais voilà, certaines musiques donneront bien du fil à retordre. Honnêtement, essaie de te lancer sur « Natural » d’Imagine Dragons sans un bon échauffement et tu verras que tu vas en chier des ronds de chapeau! Au total, ce n’est pas moins de 40 chansons qui seront présentes dans la play-list jouable, et qui te permettront de devenir un véritable virtuose de la chanson française comme étrangère. De toi à moi, ça m’a fait plaisir de travailler ma voix sur certains son français comme « Amsterdam » de Jacques Brel ou encore « Libérée, délivrée » interprétée par Anaïs Delva, comme si je l’avais pas assez entendu avec mon fils tu sais. S’ajoutent à cela de nombreuses extensions se trouvant sur le Playstation Store et qui te permettront d’étendre ton expérience. Pour ma part, j’ai le pack Legendary Hits Song, et chanter « I Will Survive » de Gloria Gaynor n’est pas une partie de plaisir, au contraire, c’est vraiment une pratique très complexe, mais amusante cela dit. Maintenant… À toi l’honneur!

 

Let's Sing 2020_20191107065441

 

Conclusion

 

Beaucoup d’ingéniosité et de réflexion dans la création de ce titre, Let’s Sing 2020 renouvelle le nom de la licence en apportant sa playlist riche en puissance. Montant d’un cran la simulation du karaoké standard, les différents modes de jeux promettent des battle puissants et riches en émotions.

 

91TmgpyTlBL._SL1500_

 

Ma note : 15/20

J’ai aimé:

– le choix des plays-lists

– Les modes multijoueur

– L’ambiance que cela apporte

– The Show Must Go On !!!

Je n’ai pas aimé:

– Reprends des artistes déjà présents dans les anciens

– Plus de chansons françaises qu’internationales

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :