Test : The Legend Of Heroes : Trails Of Cold Steel 3

Quelle n’a pas été ma stupéfaction lorsque j’ai fais la découverte de cette saga via ce titre. Et là je me suis dit, je suis passé à côté de ça depuis tant d’années? Mais tu sais ce qu’on dit, il n’est jamais trop tard pour bien faire! Et c’est parti pour parler de The Legend of Heroes : Trails Of Cold Steel 3 …

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III_20191018204828

Animé ou jeu vidéo?

 

Au premier abord, et c’est tout de suite ce qui m’a impacté, je me suis plongé dans un scénario digne d’un grand RPG, je ne vais pas le renier, mais je me suis aussi senti devant ma télé à regarder un bon animé. Ce tout nouveau titre aux allures de film d’animation japonaise a tout d’un grand chef d’œuvre. On nous propose un scénario à l’action endiablée, et qui donne envie d’aller de l’avant, de découvrir davantage ce qui nous attend au tournant de chaque nouvelle cinématique, et je n’avais clairement pas ressenti cela depuis Final Fantasy X, c’est dire. Bon, à mon niveau, je dois bien avoué que j’ai claquer pas mal de recherche sur le net pour ne pas être perdu vis-à-vis des personnages car, n’ayant pas fait les précédents, il y a des interactions entre chacun d’entre eux que je ne pigeais pas forcément, mais j’ai pu comprendre la globalité de la trame et comment chacun réagit avec son prochain. Je parlais juste avant des cinématiques qui permettent de faire avancer l’histoire, elles sont incroyablement travaillées. Le détail de la parole, la recherche de l’émotion et l’attitude des protagonistes submergent totalement le joueur, qui vit l’histoire à part entière, on nous guide vraiment dans un monde complet où l’on veut nous voir intégré. Et ça franchement, c’est une belle réussite je dois dire. D’autant plus que le scénario est vraiment riche et intéressant, et se voit doté d’un temps de jeu plutôt efficace et correcte. Une fois que la machine est lancée, difficile de l’arrêter.

 

 

Une mécanique complète

 

Venons-en à la prise en main. Comme tout bon RPG qui se respecte, il faut savoir prendre la mécanique du jeu abordé en main pour se plonger intégralement dans le feu de l’action. Au début du jeu, on nous bombarde avec pas mal d’informations à retenir et à mettre en place, mais ce n’est pas aussi casse-tête que cela pourrait paraître, bien au contraire. Une fois que l’on a prit goût à ce système, c’est un plaisir de se voir évoluer et de rentrer dans le tas pour une bonne bagarre. Dans un premier temps, et ce qui est intéressant, c’est que l’on a un choix de personnages jouables vraiment énorme, permettant une mixité d’équipe affolante, je ne me souviens pas avoir pu autant switcher mes protagonistes pour trouver l’équipe qui me conviendrait au mieux face à la situation dans laquelle je me trouvais. Au niveau du système de combat, il y a un énorme travail de réaliser. J’ai beaucoup aimé le principe des orbes, que l’on retrouve tout au long de l’aventure, et qui permet de donner un power-up aux membres de l’équipe en combat. À savoir que chacun à sa propre particularité, et fera varier les bonus, ce qui permet parfois de prendre la main sur un combat qui n’était pas forcément gagné d’avance. Rappelons le, car je n’en ai pas encore parlé, mais le mode de combat est au tour par tour avec un déplacement libre sur l’aire de combat, quoique libre, cela coûtera un tour de se déplacer malgré tout. Pour mener à bien le combat, deux concepts, que je trouve excellent, sont mis à disposition, mais qui existait déjà auparavant d’après ce que j’ai cru comprendre. On parle là des Arts et des Crafts, attaques dévastatrices qui iront toucher l’adversaire de plein fouet pour rompre sa défense, et ainsi lui porter un coup démentiel. On cherche vraiment une expérience où le combat sera riche en diversité et où les coups voleront à foison.

 

 

L’Arcus II

 

C’est l’un des points qui m’a fait accrocher le jeu également je dois dire. Ce concept de l’Arcus II est tout simplement réfléchi en profondeur et jouissif à souhait. En quoi cela consiste? Et bien c’est très simple, c’est la personnalisation de son personnage. Les combats menés rapportent des quartz, objets permettant d’attribuer des atouts à son équipe. Ceux-ci se récoltent tellement facilement qu’il est très vite possible de réaliser l’équipe de ses rêves. Si tu veux avoir une équipe full-power qui sera capable de démolir un ennemi en quelques coups mais sans aucune défense, ce sera possible oui. Mais ce que je préconise personnellement, c’est vraiment de faire une équipe mixte où il y a un personnage de chaque : un healer, un cogneur, un magicien… Après c’est mon avis personnel, mais mieux vaut avoir une belle diversité pour éviter la casse que foncer tête baisser sur un adversaire qui va te travailler au corps et te retourner comme une crêpe. S’ajoute à cela les Super Craft, qui permettent d’entrer dans une sphère de combat exceptionnel. Il est temps d’entrer dans la peau d’un mecha pour mettre une volet au premier venu, et autant dire que ça envoie du lourd! Franchement, tout ces petits détails qui peuvent changer la donne d’un combat et le rendre encore plus enivrant sont vraiment une pure merveille.

Conclusion

 

Un jeu puissant, riche en dynamisme et au scénario exceptionnel, The Legend Of Heroes : Trails Of Cold Steel 3 est vraiment l’une des belles réussites de cette fin d’année 2019. Permettant une ouverture d’interaction large à souhait, ce nouveau RPG se montre dans la veine de tous ses prédécesseurs et sera ravir les plus grands fans du genre ainsi que les nouveaux venus.

 

The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel III_20191018204645

 

Ma Note : 17/20

 

J’ai aimé :

-La qualité du scénario

-La richesse des combats

-La polyvalence du RPG

-La qualité graphique

 

Je n’ai pas aimé :

-La répétition des quêtes annexes

-Le côté trop linéaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :