Preview : Planet Zoo

Alors que le jeu est attendu pour le 5 novembre 2019, c’est avec énormément de plaisir que j’ai eu la chance de me lancer en anticipation dans les allées de mon propre zoo, revêtant ma plus belle chemise de directeur et d’homme d’affaires. Mais qu’en est-il réellement de la licence? Est-ce une énième réalisation lambda ou un jeu qui sort son épingle du lot?

planet-zoo-preview-blogroll-1560526323167_1280w

La fusion ultime?

 

C’est dans l’univers du zoo que se lance aujourd’hui Frontier Développement, que l’on connaît principalement pour Planet Coaster, qui est un jeu à la renommée que l’on ne fait plus. Et vous savez quoi? Ils sont vraiment très fort. Comme pour rappeler un certain Zoo Tycoon sorti il y a près de 20 ans (déjà), le point principal de ce nouveau jeu sera accentué sur la gestion. Évidemment, lors de le bêta fermé à laquelle j’ai pu participer, seule la première mission était disponible, mais l’objectif était principalement de découvrir tout le système exploitable. Comme je le disais, la gestion sera l’essence même de ce nouveau volet, et si vous ne trouvez pas la bonne combine pour allier vos atouts, ce sera à vos risques et périls. Bien évidemment, ce genre de jeu ne passe pas par quatre chemins, et il sera bien évidemment possible de réaliser le zoo que l’on a en tête, aussi bien dans la formation des enclos par leurs formes et structures, que par les animations mises en place à l’intérieur du parc. Si vous avez envie de mettre deux enclos d’animaux totalement différents les uns à côté d’autres, libre à vous, c’est votre choix. On sent vraiment que ce jeu a été réalisé à partir de bases déjà existantes : un peu de Zoo Tycoon par ici, une pincée de Planet Coaster par là, on reprend un peu de notre Jurassic World Évolution en demi-teinte, et on essaie de faire le meilleur jeu possible. Et figurez-vous que, de ce que j’ai pu tester et voir, ça marche!

Frontier-Developments-announces-Planet-Zoo

 

Place à la bête

Je vais être clair, si tu es un joueur qui ne t’intéresse pas à l’animal, tu n’iras pas loin dans ce jeu. Je parlais de gestion tout à l’heure, et c’est principalement ce système qui fera que le parc vivra, et se développera. Tu dois savoir que tes animaux amènent des recettes, c’est pour eux que les spectateurs se déplacent principalement. Donc si tu comptes continuer à avoir plus de visiteurs, le bien-être des animaux sera ta priorité. Après tout, ça va dans les deux sens, c’est donnant-donnant. Au-delà de ce que je viens de citer, prendre soin de ses animaux par l’argent récolté permettra de montrer au Monde que le zoo que tu as bâti est un endroit serein, et te permettra par la suite de mettre en place de nouvelles activités. Mais ce que j’ai apprécié par-dessus tout, c’est que ta renommée te permettra surtout de recevoir de nouvelles espèces animales qui te seront confiées. Et ça, ça n’a pas de prix clairement. Prendre soin de ses bêtes sera un travail de tous les jours, si je peux dire comme ça, ou plutôt de chaque partie. Il faudra s’adapter au climat que peut supporter l’animal en question, son besoin, et respecter ce qui lui est propre. Tu ne vas pas mettre un pingouin dans un climat d’Afrique, on est bien d’accord. Donc fait bien attention à ta stratégie, pour que le parc soit le mieux organisé possible, et que tes animaux se sentent comme chez eux.

 

hk5GAvqYMFv8fbW3ZWYWuC

Tout est réalisable

 

Et ce n’est pas un euphémisme d’écrire ces mots. La partie « bac à sable », bien connu de Frontier Developpement, est immanquablement présente une nouvelle fois, et permettra vraiment de travailler le détail et la minutie. Tout sera mis à disposition du joueur pour que celui-ci créer à ses animaux un petit nid d’amour. Fini le temps où l’on posait un enclos pré-établi, à présent, on fait vraiment attention aux plantes utilisées, à la terre qui recouvre le sol, à l’entourage et aux activités que peuvent réaliser les habitants du parc. On ressent vraiment que l’on nous immerge dans la peau d’un responsable, et que l’on veut nous voir nous investir pour permettre à l’ami de l’Homme d’être vraiment comme dans son milieu naturel.

 

10b2da52a7261b7f69494f29603a4d6f

 

En résumé

 

Je ne vous en dévoile pas plus pour le moment, mais il y a tellement de choses à découvrir dans ce jeu réalisé par des amoureux de la nature qu’il me tarde déjà d’être au 5 novembre pour faire évoluer mon parc. Et vous, êtes-vous prêt à créer le parc de vos rêves?

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :