Test : Frostpunk

Frostpunk, c’est un nom dont je me souviendrais longuement. Faire face aux conditions météorologiques tout en gérant sa population, voilà une mise à l’épreuve bien corsée qui fera se retrousser plus d’une manche…

130408

L’Homme face à la nature

Alors qu’une ère glaciaire atteignant les -20 degrés fait rage sur Terre, l’Homme se voit dans l’obligation de réagir, et de tout faire pour survivre. Et le dirigeant des opérations pour cette survie du groupe qui te voit comme un leader, c’est toi. Quand on pose les bases ainsi, que l’on explique le concept du jeu, on se dit « ah c’est génial! Un jeu de survie! » . Détrompe-toi mon ami, ce n’est pas qu’un simple jeu de survie. Tout d’abord, tu auras droit à deux façons d’aborder le jeu. La première consistera à faire survivre au peuple qui a décidé de te faire confiance de manière libre, en décidant de la façon de procéder, et la seconde se fera par scénario imposé, où tu devras suivre une trame bien précise. Finalement, que tu suives l’une ou l’autre voie, tu auras tout de même des missions à effectuer pour contribuer au bien de ta population. Rentrons à présent dans le vif du sujet. Tu commences l’aventure avec une petite troupe très dévouée, qui se pliera en quatre pour travailler dur et faire en sorte que ça fonctionne, car chacun veut survivre, avoir son toit au-dessus de sa tête, de quoi se nourrir le soir, et surtout de pouvoir se réchauffer pour ne pas mourir de froid. L’objectif premier sera surtout de maintenir votre générateur allumé, c’est la source d’énergie principale de cette colonie, qui fournira à chacun un certain confort, très rassurant au niveau moral, mais apportant du bien-être physique également. Ce qui déterminera vraiment le fait que l’on soit un bon chef (ou pas!) sera de mettre son peuple dans les meilleures conditions de vie possible pour les rendre à même de nous rendre la pareille. C’est du donnant donnant après tout, qui vit dans des conditions stables sera plus à même d’être prolifique, n’est-ce pas? En résumé, prend soin des tiens, et ils prendront soin de toi. Ainsi va la devise, mais le jeu recèle tellement de subtilité et de vices que tu es loin d’imaginer à quel point prendre soin de la survie d’un groupe est complexe.

 

La loi, c’est moi

Pour faire survivre son peuple, chacun comptera sur vous, et vous voit dès le début comme le héros, le messie qui sera capable de subvenir à tous les besoins des habitants. Donc, prouvez-leur que vous avez les épaules pour ça, non seulement dans vos choix, mais également dans les décisions et lois que vous souhaiterez mettre en place. Se trouve à votre disposition un livre des lois, qui vous permettra de travailler avec votre peuple, parfois en prenant des mesures radicales, qui fera baisser le taux de satisfaction de vos citoyens, mais de façon temporaire, le temps de s’adapter aux nouvelles règles. Mais attention, le peuple vous surveille, et le moindre faux-pas envers eux vous sera fatal! Leur mécontentement augmente en fonction des besoins éprouvés et de ce qui est apporté. Donc forcément, si tu dis à ton peuple que tu vas augmenter le temps de travail de chacun pour que des bâtiments de soins soient apportés, et que tu te retrouves avec 20 cadavres sur les bras deux jours après, ils vont clairement se dire que tu te fous de leur gueule. Mais attention, tu n’es pas obligé non plus de plier le genou devant toutes leurs exigences, à toi d’imposer ton statut de leader et de leur rappeler que sans toi, ils ne seraient pas là. Tout le monde peut être qui il veut dans ce jeu finalement, tu peux très bien te contenter d’être l’élu du peuple et combler chacun de ses besoins en gérant de façon diplomatique, tout comme devenir un tyran intrépide mais respecté de tous car les décisions sont concluantes.

 

Un stress permanent

 

Dans Frostpunk, lorsqu’une chose va mal, tout va de travers, et ça s’enchaîne, généralement, plus vite qu’on ne s’y attend. Il suffit qu’un peu de la population commence à dérailler pour faire perdre la tête au reste du peuple, et ça peut vite partir dans tous les sens. À cela se rajoutent les conditions météorologiques, qui peuvent totalement variées et emmené le peuple à sombrer dans un froid qui jouera sur leur physique comme sur leur moral. On notera également la petite musique en fond sonore qui colle très bien au thème, et qui sera se montrer inquiétante à souhait. Des bruitages sonores sont également présents, notamment lorsque de sombres desseins rôdent au-dessus de la population, et mettront le joueur sous tension, vraiment, ça m’a réellement perturbé personnellement. Soyez le meilleur chef possible, et surmontez tout ce stress présent, c’est ça qui sera la clé de la survie de tous. Si tu n’es pas assez fort pour faire face à tout cela, tu verras les autres survivants te chasser vouloir ta mort. Donc soit fort, et devient le meilleur leader de ce qu’il reste de l’humanité.

 

Conclusion

 

Une belle prouesse technique, l’intelligence artificielle a un niveau excellent et la difficulté du jeu n’est pas à prendre à la légère. Beaucoup de points forts, très peu de négativité, si ce n’est peut-être que de nombreuses informations sont envoyés les unes après les autres, tel un roman de mille pages qu’on devrait assimiler en une heure. Ça peut être très frustrant pour certains qui verront leur simulation gâchée par une multitude de sources à retenir et perdront un nombre de fois incalculable avant de trouver une stabilité.

Frostpunk-PS4.jpg

 

Ma Note : 16/20

 

J’ai aimé :
l’ambiance proposée
– La gestion de la communauté
– Les interactions avec la population
– La complexité de la survie

Je n’ai pas aimé :
une difficulté qui déborde trop vite le joueur
– Le peu de plan de caméra

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :