Test : Team Sonic Racing

Nouvel arrivé aux côtés des belles licences sorties ces dernières semaines, Team Sonic Racing a vraiment tout pour plaire et se mêler au milieu des blockbusters que tout le monde attendait. Gardant un concept relativement proche de ses grands frères dans le domaine, ce nouveau titre de Sonic et ses amis permet de se détendre en solo, entre amis et bien évidemment en famille.

 

Faites chauffer la piste!

Et c’est par la grande porte que ce jeu va passer pour dévoiler de nombreux atouts. Au-delà d’être un jeu de courses développé par Sega, ce dernier innove par ses nombreuses missions et son mode de jeu qui rappelle bien la saga. En effet, vous retrouverez des missions où l’objectif sera de récolter un maximum de ring pour faire le plus gros score possible, de faire du drift près des bornes de jackpot pour amasser le plus de points possible, ou encore de faire des courses en équipe à élimination directe après chaque tour. Oui, c’est vrai que certains modes de jeux présentés ici étaient déjà présent dans d’autre jeux de voiture, mais le fait de l’intégrer à l’univers du jeu de courses avec Sonic et ses potes au volant donne un petit côté fun et divertissant encore inconnu pour le hérisson bleu. Ce qui se rapproche le plus des licences que l’on a pu connaître par le passé et qui font encore le bonheur des joueurs actuels, c’est cette façon de pouvoir attaquer ses adversaires, tout comme dans un Mario Kart ou encore un bon vieu CTR. Par contre, ce qui est un peu regrettable au niveau de cette jouabilité, c’est que le nombre d’armes est très (très!) pauvre… Dommage! C’était bien de penser à intégrer cela pour varier la façon de gérer sa course. Par contre, et ça, c’est vraiment un coup de coeur pour moi dans les courses en équipe, le fait de pouvoir faire monter son boost en restant dans l’aspiration de son coéquipier. C’est vraiment une idée très bien pensée, très bien travaillée, et qui peut totalement changer la donne lorsque la partie est très mal engagée. Et comme on a pu le voir dans certains jeux dernièrement, mais on ne peut pas en vouloir aux développeurs par rapport à ça, le boost d’équipe qui s’enclenche en appuyant sur triangle une fois une certaine jauge remplit n’est pas tellement novateur mais fait son petit effet quand même. Il y a du bon dans ce titre, vraiment! Mais attention à ne pas vouloir trop en faire non plus pour garder sa part d’originalité.

 

Plus axé jeu familial et amical que de compétition

Bien sûr qu’il risque d’y avoir des compétitions sur ce jeu, ça ne fait aucun doute! Mais on se rend compte très vite que celui-ci est plus tourné vers un public assez jeune pour permettre à tout le monde de s’y retrouver et se fondre dans le moule. Le fait d’avoir proposé trois modes de difficulté reflète l’envie de Sega de partager cette expérience du plus jeune joueur aux plus expérimentés, on a vraiment cherché à travers Team Sonic Racing le jeu qui rassemblerait les générations, et du même fait, les voir se confronter dans des courses épiques. Qui dit jeu d’équipe ne veut pas forcément dire que ce seront les meilleurs qui gagneront, car imaginez que vous êtes en première place mais que vos coéquipiers sont avants-derniers et derniers, la victoire vous passe sous le nez! Il faudra bien se coordonner pour permettre à chacun de réaliser la course parfaite, et s’aider à passer devant ses adversaires. C’est aussi ça, l’intérêt de ce genre de jeu en équipe, on cherche à souder un lien puissant entre les différents acteurs de chaque course, et c’est là que repose la vraie force d’une licence telle que celle-ci. Bien évidemment, les plus dévoués se retrouveront dans un mode en ligne qui proposera de la course solo tout comme du mode équipe, et c’est à partir de ce mode que l’on verra arriver les hardcores gamers de la première heure, qui seront prêts à défier ceux qui ont le courage de faire meilleur temps qu’eux.

 

Pimp ma ride version Sega

Chaque fin de course vous permettra de remporter des points. Grâce à ces points, vous obtiendrez des objets obtenus de façon aléatoire et permettant la customisation de votre véhicule ou de votre début de future course. Cela peut être un objet d’aide contre les adversaires, un boost du véhicule, ou une pièce de la voiture que vous utiliserez avec tel ou tel personnage. Certaines pièces sont légendaires, et sont similaires aux pièces standard en terme d’amélioration, juste l’aspect visuel et bling-bling change la donne. Autrement dit, gagner une pièce classique ou légendaire ne jouera que sur le visuel, malheureusement. Les pièces remportées permettront d’augmenter la vitesse en réduisant la défense, ou de faire grimper le boost tout en perdant en maniabilité. Il faudra prêcher le pour et le contre pour voir quelle amélioration sera la plus compatible avec votre véhicule et permettre de faire la course parfaite. En vrai? Sonic, c’est un thug mon frère.

 

Conclusion

Ce nouveau volet de Sonic et ses amis au volant de bolide hors normes est plutôt sympa et attirant, et même si l’on n’y reste pas des heures et des heures, faire une petite course par-ci par-là vaut vraiment la chandelle, et c’est une bonne expérience partagée pour le couple de deux enfants qui souhaite passer une soirée détente devant la télé.

Ma Note : 14/20

J’ai aimé :
Le concept de courses en équipe
Les musiques entrainantes
L’univers de Sonic (again)

Je n’ai pas aimé :
La dynamique un peu lente
L’effet de déjà-vu propre aux jeux du même genre

 

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :