Interview : Seilin , blogueuse sur PassionaGeek

C’est autour de Seilin, blogueuse pour le site PassionaGeek de se prêter au jeu des questions/réponses. Notre jeune amie s’est livrée sur son activité en tant que gameuse et autour de cette culture. Place à l’interview !

passionageek

 

Salut à toi Seilin , et merci de m’accorder cette interview.

Bonjour, et merci à toi de me donner un peu de place sur ton blog.

Tu es une gameuse et blogueuse à part entière. Comment as-tu débutée une telle aventure et comment l’idée de te lancer s’est mise en place ?

Je suis gameuse depuis toute petite, depuis que ma mère m’a offert le coffret NES et Ninja Turtles. J’adorais le dessin animé et j’ai beaucoup aimé le jeu. Je ne crois pas l’avoir terminé, mais je n’avais même pas conscience de sa difficulté à l’époque ! Ce n’est que bien plus tard, quand j’ai commencé à m’intéresser un peu plus aux jeux, que j’ai entendu dire qu’il était considéré comme très difficile, que je me suis dit “Ah bon ? Mais j’ai bien aimé moi !” 🙂 . En parallèle, je jouais beaucoup avec l’Amiga de mon oncle, que j’ai d’ailleurs récupéré entre temps.
Ce fut le début d’une longue aventure, d’autres jeux ont suivi, des classiques comme Super Mario Bros et Duck Hunt, et d’autres issus de mes séries favorites de l’époque comme Jurassic Park, Sailor Moon ou les Looney Toons. D’abord avec la NES, et comme j’aimais beaucoup cette console, j’ai eu la suivante, la SNES, un autre coup de coeur, en parallèle de la Game Boy qui a éveillé mon amour pour les consoles portables.
Puis j’ai dû mettre cette passion en pause le temps de mes études. Quand je m’y suis remise, plusieurs années après, je jouais quand je pouvais, mais ce n’était pas souvent. J’ai alors acheté quelques nouveautés (c’était l’époque de la Nintendo DS), notamment Pokémon version Noire, et ce fut la rechute.
Quand j’ai eu terminé mes études, j’avais plus de temps devant moi, même si mon travail m’en prenait déjà beaucoup. Et comme j’ai toujours aimé partager mes coups de coeur, et que j’aimais écrire, j’ai décidé par la suite d’ouvrir un blog. Ce n’était pas ma première fois, même si avant c’était sur d’autres sujets. Mais là je me plais avec PassionaGeek, j’ai trouvé un bon équilibre.

Seilin - photo de profil Mario

J’ai cru comprendre que tu t’intéresses beaucoup à la licence Nintendo . Peux-tu m’expliquer pourquoi celle-ci plutôt qu’une autre ?

Avant tout, c’est par manque de temps. J’ai commencé avec Nintendo sans vraiment avoir le choix, mais j’ai adoré et donc cela ne m’a jamais dérangé. Par la suite, les autres constructeurs ne m’ont jamais beaucoup attirée et je suis restée sur Nintendo.
Quand je me suis mise à bloguer, j’ai eu un cas de conscience, à cause de mon manque de culture sur la concurrence, et même sur l’histoire de mon constructeur favori d’ailleurs. De manière générale, je joue aux jeux comme j’en ai envie, et sans trop m’informer sur tout le contexte, tous les petits secrets ou autre.
Et quand je regarde ce qu’il se passe à côté, les jeux disponibles, les tarifs… et bien je ne suis pas vraiment intéressée. Il y a bien quelques titres chez Microsoft qui m’ont intéressée, et c’est la raison pour laquelle j’ai acheté une Xbox One, mais je ne l’allume pratiquement jamais et les jeux en question sont toujours dans leur emballage ou pas encore achetés (Unravel, Super Lucky’s Tale, Cuphead…). Côté Sony c’est encore pire, il n’y a absolument rien d’exclusif qui m’intéresse, donc je m’en porte plutôt bien.
Et puis il y a ma façon de jouer qui aide à ce choix. Je joue beaucoup plus à l’extérieur que devant ma télé, et les consoles portables de Nintendo m’ont toujours parfaitement convenu. Je ne compte plus les heures passées sur ma 3DS, et la Switch suit le même mouvement !

Seilin - En convention - stand Nintendo
Voilà une question qui devrait retenir ton attention . Quitte à choisir, partirais-tu sur des jeux rétros où sur des jeux de consoles Nextgen ?

C’est une très bonne question, à laquelle il y a deux sortes de réponses.
La réponse idéale, où je te dis que j’adorerais passer du temps sur les jeux rétros, pour découvrir ou redécouvrir les titres de mon enfance. Je sais que je ne vais pas m’ennuyer et il y a de quoi faire. J’aimerais même pouvoir en parler un peu sur le blog d’ailleurs, et ma collection de console est bien plus fournie en rétro qu’en next-gen !
Et il y a la réponse plus en accord avec la réalité, où je te dis que je ne fais que de la next-gen car je n’arrive déjà pas à suivre l’actualité des jeux, donc je n’ai pas le temps pour penser au rétro. Mais quand on y regarde de plus près, beaucoup des jeux actuels auxquels je joue ont un côté rétro plus ou moins marqué. Il y a de belles pépites dans les jeux indépendants, où le pixel art et les chiptunes sont utilisés à très bon escient.
Donc je te dirais que je partirais sur les jeux next-gen, mais qui ont de préférence une bonne touche rétro 😉 (j’ai d’ailleurs rédigé un article il y a quelque temps à ce sujet, je pense que c’est toujours d’actualité).

Seilin - Rétrogaming

Vu que tu es gameuse , joues-tu uniquement pour le plaisir où es-tu également une competiteuse ?

Uniquement pour le plaisir, clairement. Je ne cherche jamais à entrer en compétition, déjà parce que je n’ai pas le temps pour ça, et parce que ce n’est pas moi.
Il m’arrive de vouloir terminer un jeu à 100%, mais c’est surtout parce qu’il m’a particulièrement plu et que je suis perfectionniste, plus que pour dire que j’y suis arrivée. Les jeux à score ou à timing, c’est pas vraiment pour moi, je n’y prête pas attention. Et en général, je ne suis pas assez douée pour la compétition 🙂
Au delà des jeux vidéos , est ce que tu t’intéresses à d’autre domaines de la culture geek ? ( Mangas , cinéma … )

Tu peux le remarquer sur le blog même si c’est plus discret, je suis une passionnée de mangas. J’ai une collection bien plus importante que les jeux vidéo, et j’arrive à suivre encore un bon nombre de séries, même si elles deviennent trop nombreuses et similaires. Par contre quand je parle de mangas, je ne parle que des versions papiers, je ne regarde pas d’animés, et j’en connais donc très peu, en dehors de ceux de mon enfance. Question de préférence et de mode de vie, je suis encore beaucoup attachée à la lecture et non au visionnage (c’est la raison pour laquelle je préfère les blogs aux vlogs).
Le cinéma, je ne me risquerais pas à en parler. J’y vais de temps à autre, j’aime beaucoup ça, mais je ne suis pas une fine connaisseuse. Pour autant, j’adore aller voir des expositions et lieux divers issus du monde du cinéma (avec mon ami nous avons fait le tour de Londres version James Bond).

Jpeg

J’ai cru comprendre, en suivant un peu ton actualité, que tu faisais également des conventions et événements geeks. Y as-tu déjà rencontré ta communauté ou des personnes te suivant ?

Je ne pense pas “avoir une communauté”. Au-delà du blog, mes partages se font beaucoup sur les réseaux sociaux, surtout sur Twitter, et j’échange avec beaucoup de monde, dont plusieurs autres blogueurs. J’ai eu l’occasion d’en rencontrer plusieurs d’entre eux lors de conventions, et en général, c’est moi qui m’estimais heureuse la première fois que j’arrivais à les croiser. Plusieurs d’entre eux sont devenus des amis que je revois toujours avec plaisir dès que je peux. Pour mes “followers”, il y a eu quelques fois où j’ai été reconnue et abordée dans une convention, et ça m’a fait super plaisir. C’est assez rare, et ça me surprend à chaque fois. Je me montre assez peu, donc je suis toujours étonnée quand on me reconnaît, sauf quand j’ai un signe bien particulier comme une perruque licorne et que j’ai communiqué dessus avant ! Mais je me souviens de la toute première personne qui m’a interpellée. Un jeune homme qui m’avait reconnu grâce à mon t-shirt, que j’ai acheté au Nintendo New York et que je présentais dans mon vlog. Je suis restée très surprise, on a fait un selfie, et on est reparti chacun de notre côté.
Je suis très timide et je ne me trouve pas du tout photogénique alors ça me gène toujours un peu, mais je peux comprendre que ça fasse plaisir. Dans tous les cas, je suis ravie de pouvoir parler de mes passions avec les autres, donc faut surtout pas hésiter si vous me croisez ! Et dernièrement, j’ai eu l’occasion de passer sur scène dans le cadre d’une interview, ça m’a fait bizarre, mais c’était finalement une très bonne expérience !

Seilin - Sur scène

As-tu déjà pensé à travailler dans ce domaine qu’est celui de la culture geek ? Pour une société de jeux vidéos par exemple ou pour un magazine ?

Non. Pour moi, le jeu vidéo et la culture geek de manière plus générale sont un loisir. Qui me prennent beaucoup de temps et d’argent, certes, mais un loisir quand même.
Mes études et mon travail n’ont rien à voir avec ce milieu, et pourtant j’adore ce que je fais. Mais j’aime différencier les deux. Pouvoir jouer ou rédiger le midi est une vraie pause au milieu de mon travail, de même pour le soir et le week-end. Si je travaillais dans ce milieu, j’aurais besoin de trouver un autre loisir très différent (même si j’en ai déjà plusieurs autres), et je n’apprécierais plus le jeu de la même façon.

Depuis toujours, les films et les mangas ont leur adaptation en jeu vidéo. Quel est ton avis par rapport à cela ?

On parle bien d’une adaptation en jeu vidéo, et non d’un jeu adapté en film hein ?
Comme je le disais au début, si je suis tombée dans l’univers du jeu, c’est grâce à ma mère qui a voulu m’offrir un dessin animé que j’adorais, les Tortues Ninja, sur un support différent, la NES. Et par la suite, j’ai eu de nombreux jeux issus du milieu de la télévision et du cinéma. Jurassic Park, les Simpsons, Bip-Bip et le Coyote, Picsou… Dans les jeux rétro, la plupart de mes meilleurs souvenirs sont des jeux tirés de dessins animés, si on met de côté mon amour pour les jeux Mario. Pour les jeux plus récents, je n’arrive pas à trouver un exemple de jeu auquel j’aurais joué, qui soit tiré d’un film ou d’un manga. Et les titres qui ont pu sortir chez les concurrents ne m’ont pas intéressée particulièrement. Mais je dis pourquoi pas. Je suis plutôt bon public, et si j’aime une série, à partir du moment où elle n’est pas massacrée (même si c’est très subjectif), ça peut être une bonne idée.

Si tu devais être un personnage de la culture geek… Qui serais-tu et pourquoi ?

Voilà la colle de cette interview. Je n’arrive jamais à répondre aux questions d’identification. Je vais sortir un peu des jeux vidéos et parler d’un dessin animé (c’est toujours dans la culture geek après tout). Je pourrais / j’aimerais être Mulan. J’ai toujours été un vrai garçon manqué et très maladroite. Je serais tout à fait capable de me faire passer pour un homme si on ne me considère pas suffisamment compétente en tant que femme, et sans être une féministe radicale, j’ai toujours prôné l’égalité et l’absence de jugement d’une personne sur son sexe ou tout autre point. Et ce Disney est mon préféré (quoique Vaïana est venu à son échelle…).

Merci à toi pour toutes ces réponses apportées, en te souhaitant beaucoup de réussite dans tous les domaines.

Encore une fois, merci à toi pour toutes ces questions ! Tu m’auras fait beaucoup réfléchir, mais ça fait du bien de se poser parfois 😉

Jpeg
petite exclu : une partie de ma collection dédiée à la NES ❤

 

Retrouvez le blog de Seilin via ce lien et sur Twitter pour ne rien louper de son actualité

Un commentaire sur “Interview : Seilin , blogueuse sur PassionaGeek

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :